4 jours sur talons hauts : Le bilan

Le constat du premier jour est que même si on se sent bien dans ses nouvelles chaussures dans le magasin, c’est pas assuré qu’on aura pas mal aux pieds par la suite. Des chaussures neuves resteront des chaussures neuves et malheureusement il faut bien les faire.

Le premier conseil que je donnerais est de ne pas se décourager. Ne pas abandonner. On a dépensé de l’argent, il faut les mettre. Quoi qu’il en coûte.

Mes jolis escarpins n’ont pas dérogés à la règle. J’ai beau ne pas souffrir de la hauteur de talon de 9 cm, j’ai souffert de quelques ampoules et sensation de « pieds serrés ». Le premier jour lorsque je les ai chaussées, j’ai bien cru m’être trompée sur la pointure. Pieds gonflés peut être. Quoi qu’il en soit, il a fallu que je m’habitue. Et j’ai fini par réussir. Presque.

99913_786552070_mal-aux-pieds-en-talons-2901608splzl-1350_H094639_LJ’ai porté mes escarpins au boulot toute la semaine. Sans jamais sortir avec. Les nu-pieds prenaient le relais du départ le matin, au retour le soir. C’est pas les premiers jours qu’il faut espèrer faire la belle dans le bus ! Comme j’ai un job qui s’y prête bien, entre alternance de debout / assis, marche sur terrain non miné de moquette et parquet, j’ai trouvé le meilleur endroit pour « faire mes chaussures ».

Les deux premiers jours, je les ai supporté jusque midi. Arrivé midi, j’ai rechaussé les nu-pieds, me sentant d’un coup toute petite. Lorsque l’on est petite et qu’on porte des talons c’est fou comme le monde est différent à 10 cm plus haut.

Le troisième jour, j’ai réussi à tenir jusque 16h30. Une collègue à midi m’a même dit « Woaou super tes escarpins, je sais pas comment tu fais moi je peux pas marcher avec ça!« . Pour le coup, je me suis sentie fière. J’ai toujours rêvé qu’on me dise ça….

Le quatrième jour, la remarque de cette même collègue « Les hommes ici sont vraiment gâtés. Les femmes sont quand même super sexy. » En parlant de moi et d’une collègue dont le décolleté « wonderbra » était bien mis en évidence. Moi sexy ? Si tu l’dis !! 🙂 .

Ce jour la j’ai tenté la sortie. Je n’ai pas beaucoup à marcher pour rentrer chez moi. 3 min jusqu’à l’arrêt de bus puis juste à traverser la route pour rentrer à la maison. Allez !! Je peux le faire !! Je peux y arriver !! Sortie du boulot, le bus arrive, j’ai trottiné jusqu’à l’arrêt (j’aurai pas pu courir). Dans le bus, j’ai soudain senti the douleur. Par chance, j’ai réussi à me trouver une place assise. J’ai été un peu trop vite sur le coup la. Je ne suis pas encore prête. Allez je renouvelle l’opération la semaine prochaine. D’ici la fin du mois, je suis sure que je les supporterai assez pour un mariage, au moins jusqu’au dessert. J’espère !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “4 jours sur talons hauts : Le bilan

  1. J’avoue ! on craque sur des chaussures à talon, on les porte une journée et après, elles restent dans le placard… souvent c’est ça que je fais, du coup, j’en ai quelques paires que je porte de temps en temps pour une soirée mais c’est tout ! et encore, là j’ai mon pied gauche qui me fait souffrir donc pas le droit au talon 🙁

    1. Ca tombe bien je viens de m’en acheter une paire … Elles m’ont tapé dans l’oeil.
      Sauf qu’une fois arrivée chez moi, je me dis que j’ai peut être craqué trop vite.
      C’est censé être des bottines pour mettre tous les jours, sauf que l’excitation m’a fait omettre une chose essentielle : Le talon est vertigineux.
      Du coup je vais me faire violence pour les mettre … Non faut pas qu’elles restent dans le placard celles ci !! 😉

Laissez moi un commentaire !