Ce que pensent les hommes : des sex-toys !

petit canard roseJ’ai essayé d’enquêter sur le sujet. Le sex-toys est devenu un effet de mode, un objet moderne qui fait aujourd’hui partie des moeurs. D’après mes sources, bien peu de gens y sont complètement réfractaires. Ou alors ceux-ci ont purement et simplement refusés de me répondre.

Ces dernières semaines, j’ai recueilli de la part d’un petit panel, quelques réponses parfaitement anonymes !  Mon sondage n’ayant déchaîné les passions qu’auprès d’une majorité de femmes et trés peu d’hommes, j’ai décidé d’aller embêter l’homme qui partage ma vie sur le sujet. Encore bien loin d’une vraie journaliste, je m’entraîne avant sur un sujet que je connais et auprès d’une personne que je connais. Je vous donne également mon avis sur la question.

 

Le sex-toys : un objet timide ou libéré ?

Sur la question intime du « timide ou libéré » au lit, j’ai eu la surprise d’une majorité de réponses « libéré (e) » au lit (75 %). Une personne m’a répondu que le sexe n’était qu’un devoir conjugal.  Une question qui entraîne cette autre question : faut-il être libéré au lit pour aimer les sex-toys ?

Monsieur Homme : Non pas forcément. On peut avoir des gens trés libérés qui ne sont pas forcément pour les sex-toys. Et inversement.

Mon avis : Je pense que ce qu’il faut avant tout, c’est être bien dans son couple, bien dans sa peau. Avec une totale confiance en son partenaire, l’intimité est infinie. Avec un partenaire on peut bien être complétement timide, ne jamais rien oser, avec un autre on peut être une vraie tigresse. Cela dépend de l’alchimie et du couple en réalité.

Le sex-toys : à utiliser en couple ou seul ?

Les réponses, bien que équilibrées, m’ont également fait part d’un constat : pas une personne interrogée ne s’est avouée réfractaire au sujet. Toutes s’accordent à dire que le sex-toys peut aussi bien s’utiliser en couple comme seul. Cela tient d’autant plus à la nature du sex-toys qui n’est plus forcément le fameux « god » mais toute une gamme de plaisir dont la vendeuse vantera les mérites de l’utilisation en couple. Alors Monsieur L’Homme, le sex-toys, en couple ou tout seul ?

MH : Plus à utiliser tout seul. Selon moi, la majorité des sex-toys sont fait pour les plaisirs solitaires (vibromasseurs). L’utilisation en couple n’est pas à exclure surtout quand on parle d’huiles de massages et de lubrifiants intimes.

B. : La encore cela dépend du couple. Mais cela peut aussi dépendre de la situation. Célibataire ou en couple. Et si je vous disais que mon premier sex-toys je l’ai acheté quand j’étais célibataire ?

sex-toy

Et vous qu’aimeriez vous tester ?

Sur la question suivante, j’ai détaillé les 6 sortes de « sexs-toys » les plus courants. Cosmétiques gourmands (huiles de massages parfumées, poudres pour le corps, lubrifiants intimes), les jeux coquins, et enfin les incontournables objets vibrants tels que les vibromasseurs et anneaux vibrants. J’ai voulu savoir ce que pensaient les gens de tous ces objets. On en vante le mérite, en réunion on se dit que ça doit être super, mais en fait nous les filles, on imagine souvent que notre homme aussi va aimer. Et malheureusement c’est pas toujours le cas.

Premier constat sur la question : les sondées (en majorité des filles), aimeraient tester beaucoup de choses. Ce qui attire : les huiles de massages gourmandes, lubrifiants et gels intimes. Le soft mais néanmoins glamour à souhait du sex-toys. Nous les filles on aime (en grosse majorité). Mais les hommes ?

M.H. J’aime pas les huiles de massage, car je me sens tout collant après. J’aime pas la sensation, je me sens pas bien. Quant aux lubrifiants ça peut être pratique et utile (car réservé à une certaine zone de mon corps)

B. Alors moi j’avoue, les lubrifiants et gels intimes j’adore ! Je suis gourmande et je trouve que rajouter un peu de fruité dans les galipettes c’est sympa. Par contre, j’ai testé la poudre gourmande. Ma peau sent bon, il peut la lecher autant qu’il veut…. c’est un délice. Mais dans les faits. Mmm trés peu pour Monsieur, qui ne s’embarrasse pas de ce genre de détails. Le fruité, les senteurs gourmandes, c’est pour moi. Pas pour lui.

Et les jeux coquins ?

La plupart des sondés ont répondu vouloir essayer. Une personne dit ne pas avoir aimé. Et l’homme qu’en dit t’il ?

M.H. : J’aimerai essayer. Ca pimente le couple, la relation. Surtout les gages. On se ferait plaisir sans rester dans le classique. On pourrait rentrer dans des préliminaires, plus excitants, plus sensuels, plus longs, sans partir directement dans la pénétration. Et puis je suis joueur … joindre le jeu à l’agréable pourquoi pas ?!

B. : Pour n’avoir jamais testé, j’avoue j’imagine que c’est excitant. Ca doit pimenter le quotidien, mettre la petite touche de folie aux galipettes. Permettre d’essayer de nouvelles choses, dans le feu de l’action, de nouvelles positions etc … Tant que ça reste dans l’esprit du couple, timide ou libéré et que ça ne vire pas au trash lorsque Mademoiselle est romantique, ça me va bien.

Quand ça vibre … c’est bon !

Dernier constat, trés au delà de ce que j’ai pu imaginer, sur les objets vibrants et le trés populaire vibromasseur. Loin bien loin de tout ce que l’on peut penser, les femmes sont coquines. Presque 70% des personnes interrogées ont avoué avoir essayé le vibro et aimé cela. Le restant des personnes interrogées avouent vouloir essayer un jour.

En outre, 43% du panel répondent avoir un vibromasseur dans leur table de chevet et 50% se disent prêt(e)s à essayer en couple ! Qui a dit que le vibromasseur était reservé aux femmes trés trés libérées ? Non aujourd’hui il est largement rentré dans les moeurs et les chaumières. Les fabricants usent d’imagination jusqu’à en proposer qui rentrent dans le sac à main. Pratique !  Et l’homme il en pense quoi du vibro ?

M.H. Je pense que c’est un objet beaucoup plus féminin. Je n’y voit pas d’inconvénient. Mais beaucoup plus pour des plaisirs solitaires quand moi je peux pas lui donner ce qu’elle veut tout de suite la maintenant (moi aussi il m’arrive d’être indisposé ou pas la).

B : Je fais partie de ces femmes qui ont cet objet dans la table de chevet. Je le dis haut et fort et de toute façon, ceux qui me connaissent le savent, je suis pour le vibromasseur !!

Les sex-toys pour hommes.

Vais-je parler dans cette catégorie du fameux anneau vibrant ? Sans dec’, pour homme ou pour femme ?

L’avis de l’homme (après avoir essayé trés récemment)

M.H. :  Je n’ai pas aimé. J’ai rien ressenti. Par contre comme j’ai vu qu’il était plus stimulant pour ma femme que pour moi, j’adhére plus ou moins, mais pour elle uniquement.

B : Mon avis est que l’anneau vibrant est bien plus un objet pour femme que pour homme. Il en existe aujourd’hui de toutes sortes. J’avoue avoir essayé celui qui fait vibrer une petite fleur, directement positionné comme il faut pour nous envoyer au 7ème ciel. Alors la vibration pendant les rapports ? On aime ou on aime pas. J’aurai pu rajouter une question à mon sondage. Le sex-toys : pour les préliminaires ou après ? En grande généralité je pense qu’on m’aurait répondu pendant les préliminaires. Et l’anneau vibrant devient vite gênant lorsqu’on aime le coté corporel des rapports, la vibration empêchant de ressentir tout autre sensation … Enfin cet avis n’est que le mien !

Plus sérieusement, connaissez vous les sex-toys pour hommes ? 71% des personnes me repondent qu’ils sont pour, contre 21,4% qui émettent une restriction : seulement en couple. Alors de quoi on parle ? J’ose à peine prononcer le type poupées gonflables multi trous, Pompes à érection ou autres masturbateurs moches et anti-romantiques que l’on trouve sur les sites web estampillés « sex-toys » pour hommes. Je ne parle pas non plus des plug anals ou autres sex-toys à ventouse que l’on ne veut même pas imaginer ou mettre … Je parle des sex-toys mignons et tout beau tous roses vendus par nos ambassadrices préférées. Ok on est un peu dans le cliché de la fille la. Alors l’Homme, pour ou contre le sex-toys pour homme ?

M.H : Certains hommes sont plus dans ce délire la. Ca me viendrait pas à l’idée de faire l’amour à une poupée gonflable   ! Mais y’en faut pour tous les goûts. Quand à avoir une autre sorte de sex-toys, bof. C’est rigolo au début. Mais c’est lassant au final. Comme tous les sex-toys, c’est vraiment typiquement féminin. Et je pense que les hommes pensent comme moi.

B. Je suis pour dans une certaine limite. J’ai le droit de jouer toute seule, il doit pouvoir disposer de cette même liberté. Je suis au courant, je suis quitte de m’inquiéter de savoir ou il pourrait être tenter d’aller ou de faire, les jours ou je suis indisposée (ça arrive, nous les filles, on a pas tout le temps envie de faire l’amour quoi !)

 

« Chérie, ce soir tu me fais un show ? »

Le cliché. La petite écolière sexy ou l’infirmière. Cliché ou d’actualité ? Non sans blague. S’habiller sexy, se faire jolie pour son homme, se déguiser pour le rendre fou de désir. Rabaissant pour la femme ? Non. Sexy, oui !!! Pour une grosse majorité des personnes interrogées (à 62%) ça met du piment dans le couple. 43% avoue que l’idée est intéressante. Seulement 10% refusent l’idée. Tout est bon pour pimenter le couple, tout est bon pour se sentir belle et jolie, désirable à souhait. Et ce n’est pas tant pour être un objet pour l’homme, mais surtout son regard sur nous qui se fait sublimateur. C’est bon pour notre égo, comme une nouvelle robe qui nous ferait de jolies jambes, comme un nouveau jean qui nous ferai un joli fessier. Le personnage nous rend aussi plus sure de nous. On peut oser. Se lacher. Et ils aiment ! Enfin ils aiment ?

M.H : J’adore ça ! Ca donne un attrait visuel qui est excitant. Un peu de fantaisie ne fait pas de mal. Je trouve ça plus excitant qu’une femme nue. Ca nous laisse imaginer tout un tas de situation qui pourraient être banales mais deviendrait alors trés érotiques (l’homme est un grand penseur.) Je pense que 99% des hommes sont du même avis que moi.

B : Loin du cliché de la souberette, j’aime les jolis costumes, sexy. Ceux qui rendent belle et désirable. A l’image de Leg avenue qui a de l’idée, on en trouve vraiment de toutes sortes. Il y en a pour tous les goûts. A abuser sans modération.

 

La conclusion à tout ça …

images (3)Ce que le sondage m’a appris, et cela résulte d’une seule et unique question, c’est que le sex-toys est un affaire de fille. Les hommes n’y sont pas insensibles mais ils laissent ça à leur partenaire. Ils leur laissent le choix du type de sex-toys et se laissent faire. Ils aiment ou pas, mais apprécient l’intention. Ils ne prendront pas l’initiative de l’utilisation, ne demanderont jamais à être massés avec une huile à la cerise. Ils n’introduiront jamais un vibromasseur pendant les rapports sans que vous en ayez parlé.

Alors, sans modération le sex-toys ? En tout cas, ce que le panel affirme c’est que l’on ne sait pas tout. Les voies de l’intimité sont impénétrables et personne ne s’immiscera jamais dans cette intimité. Personne ne vous dira jamais ce qu’il faut que vous achetiez parce que c’est tendance. Personne ne vous forcera jamais à essayer tel ou tel produit. Vous êtes maître de votre vie, de votre corps, de votre couple. De ce fait, lâchez vous !! Personne ne vous jugera. Et parlez en à votre amoureux, il sera certainement très à l’écoute. Même si on sait ce qu’ils en pensent, il n’en demeure pas moins que les hommes sont coquins et ça, pas besoin de sondage ou d’interview pour l’apprendre !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Ce que pensent les hommes : des sex-toys !

  1. Je ne suis pas forcément d’accord avec la conclusion, mais ton article reste fort intéressant à lire ! 🙂

    Après, pour moi, non, le sextoy ne reste pas forcément qu’une affaire de fille. En extrapolant sur mon cas personnel, et sur ce que j’ai pu entendre en réunions (oui, j’suis ambassadrice sextoys, ça aide ^^), il y a au final tout de même quelques hommes qui vont d’eux-même proposer l’huile de massage. Et pareil dans le feu de l’action, certains vont d’eux-même proposer parfois aussi de rajouter un jouet, pour varier les jeux ou faire durer le plaisir. 🙂

    J’avais tenté aussi de faire un article sur le sujet, même si pris d’un angle moins exhaustif que le tien (faut dire, j’n’allais pas directement y inclure les phrases des personnes rencontrées en réunion, ce n’aurait pas été très pro de ma part :D), si tu veux y jeter un oeil : http://jaimeraispasetreunefille.blogspot.fr/2012/02/les-hommes-et-les-sextoys-une-relation.html

    Quant aux sextoys pour homme.. effectivement, je crois qu’il y a toujours un gros a priori dessus, la faute forcément à une offre pas très diversifiée, et aux images de poupées gonflables et de vaginettes sordides qui nous viennent encore facilement à l’esprit. Après, des marques comme Tenga ou Fun Factory par exemple sortent des produits bien plus funs et agréables à l’oeil. Et qui ont aussi pour mérite d’être bien efficaces. Personnellement, j’ai d’ailleurs offert il y a déjà quelques mois celui en illus de mon article, le Flip Hole, et l’homme de l’appart semble conquis. On ne peut donc pas dire que ce soit typiquement féminin. ;D

    1. Bonjour
      Merci pour ton avis sur la question ! Il est toujours bon d’avoir d’autres avis. Pas facile d’être complètement neutre c’est vrai quand on est ambassadrice ;). J’ai toujours défendu corps et âme les sex-toys mais en revanche même si mon homme qui est l’homme le plus ouvert de la terre, il a cet avis sur la question. J’aurai voulu avoir l’avis d’un autre homme mais c’est une intimitié qu’il est parfois dure à percer et ça tu le sais bien mieux que moi 😉

      A trés bientôt !

  2. Très intéressantes ces questions-réponses. L’homme doit prendre le sex-toy féminin comme un allié et non un rival.

  3. entre le jeu et le plaisir il n’y a qu’un pas. je pense aussi que pour les hommes (hétérosexuels) il y a un blocage qui est souvent difficile à surmonter. Mais si le sextoy peut aider à donner un peu de fun aux ébats sexuels, il ne faut pas s’en priver !

Laissez moi un commentaire !