Mes rencontres

Clap de fin pour S.

OH la mauvaise blogueuse que je suis de vous avoir tenu en haleine tout ce temps, avant de vous raconter ma rencontre avec S. ! Vous aurez certainement compris que ça s’est vraiment super bien passé ! Une heure d’échange en tête à tête magique, le soir même j’étais chez lui, pour une nuit blanche parfaite entre discussions sur l’oreiller et moments chauds et endiablés. S. a fait partie à ce moment la de mon top 3 des meilleurs coups de ma vie. Entreprenant, trés dominateur, il savait exactement comment me mener au 7ème ciel. Je suis restée un mois avec lui, et en 1 mois il n’y a pas un seul rapport qui n’ai ressemblé à un autre. La vie de couple aurait pu être sympa avec lui.

Oui mais….

J’ai vécu un mois à 100 à l’heure. J’ai découvert avec lui des dizaines de choses. Nos week end entier ensemble étaient magiques si bien que j’ai l’impression qu’on est restés ensemble bien plus qu’un mois.

Il y a pourtant quelques détails qui ont empêché mon coeur de trop s’emballer. Certes, S était un coup d’enfer, il était beau comme un dieu, avec un corps de rêve. Intelligent, gentil, à l’écoute quand il l’avait décidé. Mais lui et moi ça n’aurait pas pu fonctionner.

Extrêmement dépensier, S. à 39 était un vrai gosse. En un mois, vivant du chômage, je l’ai vu acheter : un nouveau téléphone dernier cri, un vélo, un arc, un casque VR, une chevallière, 2 jeux playstation, sans parler des 500 clopes fumées…. A coté de ça, il avait plus de sous pour prendre le train et venir me voir, et m’a fait le coup deux fois au resto de me demander de payer ma part. Je suis pas du genre à vouloir absolument qu’on me paye le resto, mais j’ai trouvé ça trés déplacé malgré tout.

Ménage à trois. S. vivait avec son frère. Mais, ils sont genre inséparables. Même quand il venait chez moi, il ne pouvait s’empêcher de lui envoyer des messages. Au début de la relation on est sortis 2 ou 3 fois tous seuls mais trés vite toutes nos sorties se faisaient à 3. Lorsque même dans la maison on était dans la piscine tous les deux, son frère à l’intérieur, il semblait perdu, et a voulu en sortir vite pour le rejoindre. Son frère était sympa (heureusement) mais j’avais l’impression d’être une copine qui venait pour le week end, plus qu’autre chose.

Un peu trop égocentriste. Pourtant tourné vers les autres, S. ne me laissait pas la parole. Il me téléphonait tous les jours, et sur 15 minutes de conversations, ne s’interressait à moi que 2 minutes. Niveau plaisir, la magie des premiers soirs a vite laissé la place à la frustration. Nos derniers câlins ont été pour lui, il a fallu que je lui demande de venir en moi pour avoir moi aussi droit à un peu de plaisir !

Des doutes. Au bout de quelques semaines, j’ai eu la surprise de découvrir : Que j’étais nommée dans son téléphone « M…… 34 Nancy », tandis qu’il recevait des messages de « Camille 30 St Mihiel » et « Sandra 43 Mmmmm ». Sa boite de réception était étrangement vide, son attitude louche à la réception d’un message lorsque j’étais en train de regarder une vidéo sur son tel, et le fait que son téléphone disparaisse subitement pendant les moments passés ensemble lorsque je lui ai fait la remarque, m’ont laissé un gout amer. Pourtant absolument pas de nature jalouse, j’ai commencé à psychotter, et lorsqu’il ne répondait pas à mes messages sois disant endormi, ou qu’il inventais quelques excuses pour ne pas me voir, je l’imaginais avec une autre.

Lorsqu’il a décidé de me quitter, je n’ai pas été surprise, même plutôt soulagée, car en moi, je savais que notre relation allait droit dans le mur. J’aurai passé quelques moments vraiment sympa avec ce bel étalon, mais notre relation aura tout juste passé le cap d’un mois….

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :