La fin d’une époque

Il y a environ un an et demi, je suis tombée amoureuse d’un monde, d’une philosophie. Comme n’importe quelle découverte que j’ai pu faire ces 4 dernières années, je ne pensais qu’à elle, je vivais comme elle. Mon geek, m’avait fait la remarque, ayant tendance à m’éparpiller, que peut être je devais penser qu’il ne s’agirait que d’une passade.

Et puis j’ai ouvert un blog. Et j’ai vécu ma passion à 300%.

Cette passion c’était celle pour le rétro, les pin-up. La philosophie pin-up. J’étais fan de bas coutures, de lingerie vintage, de belles images rétro. J’étais fan de burlesque, de soirées rockabilly, de bonds dans le temps, des années 20, 30, 40, 50 …

pinup

Je voulais aller toujours plus loin. Acheter de nouvelles robes, me prendre pour une pin-up et me faire prendre en photo, aller dans les soirées pour me montrer. Rentrer dans un monde que je ne connaissais pas, mais qui me faisait tellement envie.

Au départ, mon homme me suivait. Je l’embarquais dans mes soirées, dans mes folies. Et puis, j’ai commencé à rencontrer des gens. Des gens avec qui je pouvais partager cette envie de différence, cette envie de sortir du lot et d’être moi même. Cette pin-up philosophie.

C’était le rêve. Je n’étais plus seule. Je pouvais vivre ma passion et la partager.

A trop vivre les choses à 100 à l’heure, à trop prendre tout à coeur, j’ai fait des erreurs qui m’ont énormément coûté. J’ai perdu une amitié, puis deux, puis trois. Pour finir bannie par moi même de ce monde sans trop comprendre pourquoi.

Mon geek s’est lassé de ces soirées qui n’étaient pas pour lui. Je me suis retrouvée toute seule dans une passion qui m’échappait de plus en plus, ne pouvant plus la partager avec personne.

Ce fut alors la fin de pinup-romantique.fr . Ce blog 100% passion pin-up qui faisait tellement ma fierté….

Lorsque je créais Les Secrets de Bountynette, je m’orientais vers un blog plus moi même. Qui évoluerait avec moi. Je savais que la pin-up en moi existait toujours mais qu’elle serait plus discrète. J’ai lutté contre l’évidence. J’ai lutté parce que je ne voulais pas dire au revoir à ce monde. J’ai perdu des lecteurs, j’ai perdu ma personnalité, puis ma passion a finit par m’échapper des mains.

Aujourd’hui, malgré tout, cette pin-up attitude m’habite encore dans certains traits de ma personnalité.

Je suis toujours une grande fan de lingerie vintage même si je n’en porte pas,

Je suis toujours fan de bas même si je ne peux plus en porter,

Je suis toujours fan de pin-up même si elles ne font plus partie de moi, de mon quotidien, de mes images.

Je suis toujours fan de rétro même si ce n’est que dans ma façon de vivre un moment télévisé, ou un vieux film,

Je suis toujours une femme différente, qui s’assume et assume sa différence.

Malgré tout, je ne vis plus cette passion comme j’ai pu la vivre avant. J’ai l’impression que c’est la fin d’une époque, que plus jamais je ne vivrais cette passion comme avant….

PIN-UP-SUR-BAGAGES-ELVGREN

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “La fin d’une époque

  1. ben alors ? C’est quoi ces amitiés qui s’arrêtent comme ça ?
    Quelles erreurs as tu pu commettre pour te bannir ?
    Bisous et bienvenue dans ton nouveau monde =)

    1. Ca remonte déja à quelques mois.
      Parfois quand on prend les choses trop à coeur, on s’enferme dans une bulle, on oublie les autres. On finit par plus se comprendre et ça fait des clashs. Et lorsque le groupe est tout petit qu’on est la dernière arrivée, on se retrouve exclue, et au final même si tout le monde ne nous tourne pas le dos, on n’a plus notre place car ce serait trop compliqué. C’est la vie !

Laissez moi un commentaire !