J’ai décidé de changer de vie : je quitte mon job pour monter mon entreprise !

Je n’ai jamais compris qu’on puisse rester 30 ans dans une entreprise, je n’ai jamais compris qu’on puisse rester dans une routine qui ne nous convient pas, je n’ai jamais compris que l’on puisse exercer un job que l’on a pas choisi, je n’ai jamais compris qu’on puisse être malheureux au travail et y rester….

Et puis je me suis retrouvée dans cette situation. Un burn out, une envie de changement, une envie d’évoluer, une envie de me dépasser. Et puis un projet. Un projet qui m’a amené à réfléchir à cette question que se posent beaucoup de Français. Que puis-je faire pour être heureuse dans mon travail ? Comment puis-je changer de vie ? Quels sont les risques que demain je plaque tout et que je parte vivre à la montagne avec des chèvres.

chevre.jpg-[400_115]

La création d’entreprise.

Un grand mot (ou plutôt deux) et un doux rêve.

Google mon ami, m’a aidé à y voir plus clair.

Ma première question a été la suivante : Est-ce que je créé mon entreprise tout en gardant mon job, en continuant comme je l’ai toujours fait, en job complémentaire ou est-ce que je me lance à 300% dans l’aventure, je quitte tout et je ne me consacre qu’à ça ?

La première réaction de mon père (à qui je n’ai toujours pas annoncé la nouvelle), mon banquier, ou de l’ami bienveillant : non mais ça va pas la tête ? Tu as un job, un salaire fixe, un bon salaire. Tu es sure que tu vas bien?

Pour d’autre c’est courageux. Beaucoup m’envient et voudraient avoir le « cran ».

Faut t’il du cran pour quitter un travail qui ne nous plait plus et qui nous impose des limites ? Oui. Énormément.

Pire-demission

Le problème c’est que l’état n’encourage pas vraiment la création d’entreprise lorsqu’on est déjà salarié. C’est toujours ça en moins dans les rapports sur le chômage doivent t’ils se dire !

Les aides à la création d’entreprise ne sont accordées qu’aux seuls bénéficiaires des allocations chômages. Et pour y avoir droit, le seul moyen c’est de négocier une rupture conventionnelle avec ses patrons car la démission, elle, ne vous donne droit à rien….

La rupture conventionnelle vous connaissez ? C’est cet arrangement que vous faites avec vos patrons pour partir en bons termes. Eux vous versent une indemnité de licenciement et vous vous ne les poursuivez pas aux Prud’hommes. Oui ….. encore un truc inventé par des patrons !

L’indemnité de licenciement, parlons en ! Elle est calculée sur votre ancienneté et votre salaire. Autant dire que si ça fait un bail que vous êtes la et que vous vous entendez bien avec votre patron, il n’est pas vraiment à son avantage lui dans l’affaire. Et pourquoi vous offrirait t’il ce joli cadeau à presque 5 chiffres alors que de toute façon vous voulez partir ?

Si c’était simple, l’indemnité serait réductible, mais ça ne l’est pas. Une bien jolie manière de retenir les employés à qui les gentils patrons n’iront jamais accorder la sacro sainte rupture conventionnelle, estimant que s’ils sont restés pendant 10 ans, ils peuvent rester plus….

La deuxième solution pour lancer une entreprise est de pouvoir négocier un congé pour création d’entreprise. Une sorte de congé sabbatique pendant lequel le contrat de travail est suspendu, vous ne percevez aucune rémunération et si votre boite coule, alors vous avez l’assurance de retrouver votre emploi. Une belle alternative à la démission. Rassurante.

canards

Et puis la troisième solution serait de sauter dans le vide, sans parachute, en ayant bu beaucoup de redb*ll (car redbull donne des ailes! ) (pardon). La démission. Celle qui fait peur, celle que beaucoup de Français aimeraient donner chaque matin mais qui à défaut de « trouver mieux », ravalent, peut-être par sécurité.

Du courage il en faut. Il en faut pour créer une entreprise et positiver chaque matin, chaque heure, chaque minute. Du courage il en faut aussi pour sortir de sa zone de confort et se dire que peut être le mois prochain, il faudra faire quelques sacrifices. Du courage, il en faut pour s’affranchir du négatif et des conseils « non fait pas ça! » que vous donneront chacune des personnes que vous croiserez demain. Du courage, il en faut pour décider et changer de vie ! 

Et vous, vous en avez assez du courage pour vous lancer ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “J’ai décidé de changer de vie : je quitte mon job pour monter mon entreprise !

  1. Je suis vraiment contente lorsque j’ai vu la création de Miss Kinkie, et à chaque fois que tu en parles, je souris, parce que je trouve que tu es une chouette personne et je te souhaite vraiment de réussir cette aventure et d’être heureuse et épanouie dans cette affaire <3

    Canalis
    du blog "Le Cerf à la Menthe" pour apprendre à s'aimer soi-même et gagner en confiance en soi

Laissez moi un commentaire !