J’ai participé au Salon Cocooning organisé par Ladies Hour

journée de la femme

J’avais vu passer l’info sur mon facebook et je n’ai pas résisté à cette super invitation à la détente organisée par Ladies Hour à l’occasion de la journée de la femme.

Ladies Hour, c’est un réseau féminin, un site internet qui organise des sorties entre copines, des événementiels. Le salon cocooning qui a eu lieu hier samedi 7 mars au Kinépolis était le premier du genre et promettait une belle journée.

Je m’y suis rendue avec ma sœur, objectif premier chouchoutage en règle et rencontre des partenaires. Il avait lieu au Kinépolis, entre les salles. A première vue nous avons été déçues par le lieu, qui bien que calme et à l’écart, était trop petit pour accueillir les participantes et les partenaires, et faisait plus effet « couloir » que lieu de relaxation.

A notre arrivée, on a reçu un accueil « VIP » super chaleureux et souriant. On nous a donné un ticket avec notre numéro de passage aux 4 stands principaux, et on nous a expliqué le fonctionnement du salon. Nous avons eu droit à un apéritif et nous nous sommes doucement dirigées vers les stands. Nous sommes arrivés à 14h30 et il y avait déja beaucoup de monde. Les stands avaient déja de belles files d’attentes. Nous nous sommes donc assises dans le petit salon anglais installé pour l’occasion et nous nous sommes imprégnés de l’ambiance.

Audrey Gruel - 2015 - Salon cocooning

En attendant notre tour aux stands Maquillage, massages, et coiffures nous avons été discuter avec chacun des prestataires qui étaient venus la pour faire découvrir leur activité. On a ainsi pu rencontrer : une coatch, une voyante, des vendeuses à domicile de bijoux, des vendeurs d’accessoires et bijoux, une vendeuse à domicile de sextoys, et une créatrice de lingerie.

Les stands principaux

Les stands principaux ou il y avait l’attente la plus importante (parfois plus d’une heure), étaient au nombre de 4. En 4h sur le salon nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tous les faire.

Audrey Gruel - 2015 - salon cocooning

Le stand maquillage par les élèves de l’Ema : 2 filles en apprentissage nous ont maquillées. Au vu de l’attente, c’était presque du travail à la chaîne. Je suis sortie du stand avec du rose en paquet sur les joues, du rose sur les paupières, et du rose sur les lèvres. Je crois que moi même qui ne sait pas me maquiller, j’aurais pu faire mieux. D’un coté je me suis dit qu’elles étaient en apprentissage et que les conditions n’étaient pas forcément arrangeantes.

J’ai eu quelques déceptions par rapport à l’attente que j’avais de ce stand. Je ne savais pas que le stand serait tenu par l’Ema. Et je m’attendais à pouvoir avoir un véritable échange avec la personne qui me maquillait, afin de lui demander des conseils. Au lieu de ça, la maquilleuse n’a pas dit un mot, sans sourire, sans bonjour. J’avais probablement mis la barre un peu haute.

J’aurais également voulu me faire faire les ongles, mais il n’y avait qu’une seule personne et l’attente était longue.

Le stand coiffure par l’école Pigier. Les élèves étaient au nombre de 3, surveillées activement par leur prof. Audrey Gruel - salon cooconning 2015Pendant l’attente, nous avons vu de superbes coiffures. Des chignons, des boucles, des nates. J’avais hâte de voir ce qu’ils pourraient faire de ma tignasse asymétrique et sans forme.

Lorsque ce fut mon tour, la coiffeuse  m’a demandé ce que je voulais. Ce à quoi je lui ai répondu « je sais pas, qu’est ce qui vous inspire » ? ». Elle a commencé par me lisser les cheveux. En 3 minutes chrono, elle me montrait le résultat. Malheur. « non non c’est trop plat ». Je ressemblait à une souillon, avec les cheveux gras. Elle a donc crêpé une mèche sur l’arrière. Et m’a remontré. « Oh mon dieu c’est moche ». Je crois que je me suis jamais vue si moche dans un miroir. Elle m’a rebrossé les cheveux et m’a fait quelques boucles. La encore le résultat m’a horrifiée. J’ai donc attrapé le miroir et j’ai arrangé quelques mèches moi même. Bon la ça ira. Désespérée. Les filles a coté de moi m’ont dit « je comprend votre désarroi« . A leur décharge, j’ai une coupe de merde….

Le stand Zein. A ce stand, on nous a fait découvrir un hamam oriental situé à Nancy, après quoi nous avons eu droit à un massage des mains. Un super stand, un acceuil sympatique.

Le stand Béatitude était un stand ou on pouvait se faire masser. Au vu de l’attente, nous n’avons pas pu profiter de ce stand et je ne pourrais pas vous en parler.

– Enfin, une photographe était la pour prendre une photo souvenir.

Mon avis général :

Mon avis est mitigé sur le salon.

Les points positifs : L’accueil au salon et aux stands étaient parfaits. Nous avons été chouchoutées par les organisatrices qui ont été aux petits soins. La présence du salon de thé anglais était une excellente idée. Le coin « attente » fait de petits poufs et d’une banquette étaient également une bonne idée, quoique nous avons passé la plupart de notre temps debout à faire la queue.

Les points négatifs : L’attente a occasionné quelques tensions entre les participantes. On avait un ordre de passage qui n’a pas été respecté alors que c’était selon moi une bonne idée. Il aurait fallu plus de personnes sur les stands, ou moins de participantes. Je regrette également la présence de vrais professionnels sur les stands maquillages et coiffure. Le tarif de 25 € pour le programme annoncé au départ semblait attractif mais se révèle finalement trop cher pour des prestations et des stands que l’on peut retrouver sur une foire ou un salon dont l’entrée est à moins de 15 €.

Je pense que l’idée est bonne, et malgré les points négatifs, je crois que j’y retournerai l’année prochaine. Finalement, c’était le premier et c’est ainsi qu’on apprend de ses erreurs !!

Mes coups de coeur du salon :

– Ma rencontre avec Lola Joujoux, vendeuse à domicile de sextoys pour Fun Factory et l’échange que j’ai pu avoir avec elle. Bien qu’elle était une des mes principales concurrentes, j’ai bien discuté avec elle et c’est quelqu’un de trés sympathique.

– Ma rencontre avec la petite créatrice de lingerie Yoka Sola. Ses créations sont magnifiques et rien que pour le courage de créer sa propre ligne de lingerie je l’admire beaucoup.

– Ma rencontre avec Audrey Gruel, photographe nancéienne, qui a réalisé les photos du salon.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “J’ai participé au Salon Cocooning organisé par Ladies Hour

  1. Merci pour cet article, je suis ravie d’être dans vos coups de cœur <3
    Pour info, les photos sont en ligne…
    A bientôt j'espère
    Audrey

Laissez moi un commentaire !