J’ai testé : Les U.V.

Beauty salonJe suis du genre écrevisse, qui à la moindre exposition au soleil, rougit, pèle, mais ne bronze pas. Pourtant brune aux yeux bruns, d’après les barêmes affichés en institut, ma peau est du genre type 2 – type 3 – qui bronze difficilement. Alors chaque année, à la première exposition, c’est protection 40 minimum, 50 recommandée. Avec ça, vous vous imaginez que je reste blanche tout l’été !

Cette année j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes. C’est lors d’une séance épilation que j’en parle à mon esthéticienne. Pour une bonne préparation au soleil, j’ai le choix. U.V. ou géllules. Comme j’ai pas trop confiance aux géllules (je sais pas trop quels produits ils mettent la dedans ! )
j’ai décidé de faire des U.V. Selon elle, les U.V. sont moins nocifs qu’un gros coup de soleil, si on en abuse pas et qu’on respecte quelques règles.

Forfait 10 séances dont une gratuite, je m’exposerai donc progressivement. En commençant par 5 minutes la première séance, à raison de 3 expositions la première semaine en respectant les 48h de battement entre 2 et sans expo supplémentaire au soleil. Ca tombe bien, chez moi il pleut

La première séance je dois dire « impressionnante ! ». Premières recommandations : Démaquillage obligatoire, pas de crème, ni de parfum. Déconseillé pendant la prise de certains antibiotiques ou médicaments. Lunettes obligatoires bien qu’on se demande comment on va bien les faire tenir. Alors on fronce les yeux et on crispe le visage histoire qu’elles soient bien en place. On ferme les yeux de peur qu’un rayon se fraye un chemin et vienne nous rendre aveugle. On s’installe. C’est pas confortable. C’est tout dur. Et la on sourit de la situation cocace. Enfermée, nue comme un ver, sur le banc, étalée comme un crêpe, les cuisses écartées, les bras le long du corps mais suffisamment écartés pour éviter les marques. Et on attend que ca se passe. Il fait chaud et la machine est bruyante. Pas tranquille, on a aucune notion du temps et les minutes sont interminables. Au début on a même peur que la machine ne s’arrête pas. Finalement, un doux claquement et on se retrouve dans le noir. C’est fini. Il faut se rhabiller. Premier reflexe, on regarde ses bras pour voir si on a bronzé. Mouais enfin en 5 minutes faut pas rêver quand même….

J’ai fait 9 séances. 3 séances les 2 premières semaines, respectivement 5, 7 et 9 minutes. La semaine d’après, 10, 12 et 14 minutes. Le mercredi, j’ai investi dans la lotion de bronzage proposée par mon esthéticienne. Une lotion à appliquer avant la séance d’U.V. qui sent bon la noix de coco et l’ananas. Au bout de 2 semaines j’ai pas l’impression d’avoir bronzé mais c’est en sortant de ma séance le vendredi, après application de la lotion que je remarque un début de bronzage sur le visage. Ca y est ca prend. Une collègue me le fait remarquer lorsque je rentre au boulot. Suis toute contente. La semaine suivante, je passe à 2 séances. L’une de 16 minutes et l’autre de 18 minutes. Toujours en respectant les 48h d’intervalle.

Aujourd’hui, 4ème semaine d’U.V. je suis à 20 (le maximum). J’ai un joli teint halé qui fait ressortir mes tâches de rousseurs. On me dit que j’ai bonne mine. Ca fait bien plaisir. Mon corps moins bronzé que mon visage mais une jolie couleur quand même. Le bronzage camoufle même ces vilaines vergetures dues à ma grossesse. Je me sens belle  et bien dans ma peau.

Il me reste 2 séances je crois. Je vais les garder comme entretien. Ca sert à rien de pousser mes limites. J’espère juste à présent que le soleil va montrer un peu le bout de son nez, que je puisse aller me pavaner en jupe, sans collant, et sans me dire « qu’est ce que tes jambes sont blanches !! ».

Oui, les U.V., testé et approuvé. Avec modération bien sur !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “J’ai testé : Les U.V.

  1. Brune aux yeux verts, l’étape bronzage sans coups de soleil je connais pas alors idem ici, indice 50 minimum pour les protections solaires. Quand je vais dans le Gard je me tartine régulièrement. Des bras je bronze facilement, du visage et des jambes je deviens rouge et je pèle, trop glamour !

Laissez moi un commentaire !