J’ai testé : parler de démission à des auto-entrepreneurs

Hier j’étais remontée à bloc. Plus motivée que jamais. J’ai découvert le fabuleux site de BusinessOFéminin, suite au partage d’un article d’une de mes connaissances. Je me suis sentie pousser des ailes. Ce matin, j’ai pris rendez vous avec ma banque pour avancer sur mon projet, et ainsi je me suis donnée une échéance pour finir mon business plan. J’ai également l’intention de m’inscrire à un stage d’information à la chambre de commerce sur le statut d’auto-entrepreneur. Enfin bref, je suis lancée et je ne m’arrêterai pas !!

Dans le fameux article de ce merveilleux site plein de bonnes ondes, j’ai compris l’importance de bien s’entourer quand on désir monter sa boîte. J’ai donc eu l’idée d’aller chercher des conseils parmi des communautés d’auto-entrepreneurs. J’ai ainsi rejoins 2 groupes sur Facebook. Dans mon élan, j’ai également posté un message sur l’un des deux groupes pour avoir des retours d’expérience positifs sur le fait de quitter son job pour monter sa boîte. Mon post a déchaîné les passions. Mais pas en positif. Je crois que je n’ai jamais eu autant de messages d’avertissements de ne pas me lancer.  En parcourant un peu les messages, je me suis rendue compte qu’un tel groupe ne pouvait pas être quelque chose de positif pour quelqu’un qui souhaite se lancer. Les désillusions sur le statut d’auto-entrepreneur sont nombreuses. Rares sont les gens qui partagent leurs succès et encouragent à l’entreprenariat…..

Parcourir et échanger sur ce groupe le temps d’une après midi a suffit à me mettre le moral à zéro.

C’est un message en particulier qui m’a fait rebondir me conseillant de rester dans ma vie bien tranquille de salariée et de ne pas me lancer en auto-entrepreneur. Qui sont ces gens pour décider pour moi ? Qui sont ces gens pour juger de mon projet ? J’ai envie de changer de vie, j’ai envie de le tenter, j’ai envie de concrétiser Miss Kinkie et pour ça la clé c’est la positive attitude !!

Entreprendre…. ou osciller entre des moments de doute et des moments de certitudes …..

Edit du 9 mai : Les messages du groupe trés moralisateurs ont réussi à atteindre véritablement mon moral. J’ai fini par le quitter en leur expliquant mon sentiment  » Comme on dit On ne naît pas entrepreneur, on le devient, et après tout c’est humain d’avoir peur de l’inconnu. […] plus je lis ce groupe et plus je me dis qu’être entrepeneur c’est négatif. J’ai décidé de changer de vie parce que je veux être heureuse, je veux réaliser mon projet, mes rêves et je ferai les sacrifices qu’il faut pour y arriver. Merci d’avoir pris le temps de me répondre, je crois que ce groupe n’est pas pour moi, j’ai besoin de positiver et vous me tirez vers le bas. Bonne soirée. ». Pour la première fois, j’ai pris la décision de quitter un groupe Facebook sans le regretter. 

Plus tard, j’ai reçu un message d’une membre du groupe me souhaitant tout le courage nécessaire pour mon projet. Elle m’a indiqué que mon post avait fait polémique si bien qu’un admin, comprenant ma décision, est intervenu pour remettre les gens à leur place et mettre fin à la discussion. Aujourd’hui, je me sens mieux, et désormais, je ne m’entourerais que de gens positifs et compréhensifs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez moi un commentaire !