Une pin-up à la Japan expo

Japan-Expo-2012-276

Le week end dernier avait lieu au parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, la 13ème édition de la Japan Expo. Un salon consacré à la culture Japonaise, aux mangas, et à la culture Kawaï. Et bien évidemment comme une véritable passionnée de cette culture, je me devais d’y être.

J’ai découvert pour la première fois Japan Expo l’année dernière, lorsque mon chéri m’y a emmenée. Je crois que j’ai jamais été aussi enthousiaste d’être traînée quelque part. J’en suis ressortie des étoiles dans les yeux avec la ferme intention d »en découvrir un peu plus sur le Japon.

Je suis devenue alors une véritable passionnée. Comme un coup de foudre pour un monde si différent, si coloré et si rêveur. Je ne suis pourtant pas une fan de dessins animés, ni de mangas, mais la culture kawaï, tout ce qui tourne autour des mangas, me passionne. La musique japonaise (J-Pop), les dessins, et de manière générale, la faculté qu’ont les japonais à nous faire rêver dans leur dessins animés. Je suis incapable de vous décrire ce que je ressens lorsque j’entend de la JPop ou lorsque je suis devant un manga. C’est un tout, une atmosphère, un style à part, une impression de voyager. Ailleurs, mais pas sur terre, Ailleurs.

 *    *    *

Lorsqu’après une demi-heure de RER au départ des Halles à Paris, nous nous sommes retrouvées ma soeur et moi dans cette foule, j’ai eu l’impression d’avoir pris une navette spéciale à direction d’un pays magique et merveilleux. Le Cosplay, véritable fil rouge du salon était suffisemment présent pour le plaisir des yeux et pour accentuer l’immersion dans cet autre monde.

De la mode à la gothic-lolita, au cosplay -mangas, en passant par le cosplay jeu vidéo, il y en a pour tous les gôuts. Un plaisir des yeux, et une admiration totale pour un travail de plusieurs heures à plusieurs mois. J’envie la recherche d’idées, le savoir faire, le talent dans les coutures si parfaites. J’envie le style, « moi aussi je veux une perruque comme celle ci- oh pis non comme celle ci. En fait non … je veux celle la. »

En sortant du RER, le chemin pour accéder au parc des expos est tout tracé. On a vraiment l’impression que la sortie du train n’aboutit qu’à ce chemin. Un train entier de gens à l’arrivée, on suit la foule, on s’imprègne de l’ambiance. L’excitation monte. Comme une gamine de 5 ans qui découvre Disneyland, je me surprends à sautiller d’excitation « Ca y est on y est » avec la petite pointe d’aigu dans la voix. J’ai le sourire aux lèvres, les yeux sur tout le monde. Je cherche les couleurs, les frous-frous, l’imagination dans les cosplays. Je cherche les dessins animés, je devine les mangas, je profite tout simplement du spectacle des allées.

A mesure que l’on avance dans la file pour prendre nos billets, ma soeur, qui découvre ce monde, se demande ou elle est tombée. C’est énorme. Rien que d’y penser j’en suis toute retournée. Japan expo quoi !!!

HobbyCarte-JapanExpo-2012-720pxCa y est on est entrées. C’est énorme. Je sais je l’ai déja dit. Un plan obligatoire dans les mains, il nous faut nous repérer. Enfin, plus facile à dire qu’à faire. J’ai les yeux partout, sur tous les stands, je cours partout, je yeute chaque cosplay et lorsque j’en voit qui posent je cours, appareil photo à la main pour prendre une photo.

A Japan expo y’en a pour tout le monde, tous passionnés ou non :

>> Des stands de goodies ou on pouvait trouver pleins de choses colorées, oreilles de chats ou Uchiwa*, figurines et fanzines, ou encore stands de créateurs. Dessinateurs, peintres, calligraphie, et même un grand espace dédié aux dédicaces sur vos mangas préférés.

016>>De la mode, japonaise avec les traditionnels kimonos, gothic-loli ou gothic tout court, je suis même tombée sur quelques stands trés pin-up. De jolies robes trés vintage à pois et des dizaines de corsets tous trés beaux. Même si j’avais pu, j’ai quand même trouvé les prix peu attractifs. En tout cas, il me semble que j’aurai pu trouver moins cher ailleurs.

 Au détour d’une allée, je suis même tombée sur des cosplays trés vintage, 2 jeunes femmes habillées en mode années 1900, de longues robes comme dans Titanic, j’ai pas osé les prendre en photo, maintenant je regrette.

>> Du Manga à travers des stands entiers de livres et animés à la vente, ou à la lecture, à la J-Music, à travers plusieurs concerts des invités d’honneur, des défilés de Cosplay dans les allées ou sur scène, aux arts martiaux et démonstrations diverses au public, Japan expo c’est aussi des dizaines de scènes tout au long du festival, un programme super chargé, pour tout voir, comptez au moins la journée, voir les 4 jours pour les courageux.

JapanExpo-2012-_59_Japan Expo est également un lieu de rencontre exceptionnel entre passionnés  : défilés de mode, showcases, projections en avant-première, Cosplay, concours de Karaoke, tournois de jeux vidéo, initiations aux arts martiaux, conférences, etc.

Durant les quelques heures à arpenter le festival, j’ai vu tellement de choses, qu’il m’est presque impossible de toutes vous les décrire. J’aurai voulu acheter beaucoup de choses, j’aurai voulu ramener bien plus de souvenirs mais j’avais tellement la tête partout que je n’ai pu ramener que quelques babioles.

En ressortant du festival, vidée de toute énérgie à avoir marché pendant des heures, l’excitation n’était pas tout à faire redescendue. Même si j’ai eu le sentiment d’avoir tourné en rond et vu plusieurs fois les mêmes stands, je sais que je n’ai pas tout vu. Je pense qu’il est presque impossible de tout voir, de faire attention à tout, tellement il y a de choses, à moins d’être super méthodique et d’avoir étudié le plan immense et le programme de la journée –au moins– avant d’y aller. Ou alors il faut y retourner plusieurs fois.

Japan expo

Le soir, allongée à l’hotel, les jambes coupées à lire le livre que j’ai déniché l’après midi même, j’avais la nostalgie de Japan expo. A penser que c’était fini, que je n’y retournerai pas avant l’année prochaine. Un retour sur terre presque brutal, et au moins une semaine voire plus à m’en remettre à la recherche sans cesse de l’émotion ressentie à l’entrée du festival. A regarder des animés- mangas toute la journée, à n’écouter que  de la J-pop et à l’affut de chaque reportage, chaque galerie photo, chaque article sur la Japan expo sur le Net. A imaginer mon cosplay pour l’année prochaine, si toutefois je m’y tenais (j’ai déja dit ça l’année dernière et finalement j’y suis allée habillée en touriste), et à me dire que l’année prochaine, j’y passerai plus de temps, si je peux 2 jours ou 3, comme je l’avais dit l’année dernière. Pour en profiter un maximum. Et quand je lis sur le site de la Japan expo : Japan expo c’est fini. Je m’éffondre. Non c’est pas fini. Pas encore. J’ai pas tout vu… j’ai pas tout lu…. laissez moi revivre la Japan expo !!

 9782862534220

Pour en savoir plus :

* Uchiwa : Eventail rond – Histoire d’ l’Uchiwa

La mode Gothic-lolita qu’est ce que c’est ?

Le site officiel Japan expo  pour y retrouver tous les liens de la manifestation

La communauté Cosplay pour aller voir toutes les photos

Le site de Nolife, première chaîne pour les fans de J-music !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Une pin-up à la Japan expo

  1. Pingback: La pin-up est une créature magique | Les pin-uperies de Bountynette

Laissez moi un commentaire !