Mes commèrages

Je suis sortie avec un manipulateur

Quand j’ai rencontré Kévin sur la toile, je ne m’attendais pas à tomber sur quelqu’un comme lui. Il a été si gentil avec moi et surtout le courant est passé tout de suite. Je me suis dis « Non t’emballe pas, ce n’est qu’une rencontre sur Internet, attend de voir ce qui va se passer. » Sauf que je suis comme ça moi, je tombe vite amoureuse. Et il faut dire que Kevin avait les atouts pour m’attirer dans ses filets.

Je n’avais pas eu de relation amoureuse depuis un sacré bout de temps et j’avoue que j’étais incapable de définir le mot aimer, ni ce qu’être en relation avec quelqu’un signifiait. Au début, c’était des échanges sur Internet, il semblait s’intéresser à moi. A mesure que nous parlions, j’avais l’impression qu’il me comprenait, qu’il était comme moi. Il avait vécu des déceptions amoureuses et cherchait l’amour, si romantique que ça pouvait paraître, c’était trop beau pour être vrai, et c’est sur moi qu’il est tombé.

Nous sommes assez vite passés aux sms. Je ne voyais plus que mon portable. J’étais obnubilée par ses messages, par ses petits mots. J’étais sur un petit nuage, alors même que je ne l’avais jamais rencontré. Et puis un jour on a décidé de se rencontrer. On s’est retrouvé en ville, dans un endroit public. Nous avons fait quelques magasins. Puis ce qui arriva est arrivé. Nous nous sommes embrassés. Ce fut le début d’une relation dont je me souviendrait à jamais. On me dit de n’en garder que le meilleur. Aujourd’hui, je sais plus si je dois en rire ou en pleurer.

Nos premiers rendez vous ont été tendres, câlins et amoureux. Il m’avouait avoir des sentiments pour moi, et moi je sentais que je m’accrochais … enfin même si j’étais persuadée l’être suffisamment pour tout accepter. Il me faisait des petits cadeaux, on allait se promener au bord de l’eau, au coucher de soleil, on se prenait en photo tous les deux, puis il me ramenait, et les adieux étaient longs et douloureux. J’étais sur un nuage. J’étais prête à tout accepter de ce homme, pour ne pas qu’il me laisse tomber. Je ne comprenais pas qu’il puisse être si malheureux, comment avait t’il échoué sur internet ? Comment avait t’il pu souffrir autant ?

Kévin m’avait confié son petit défaut. Il était assez jaloux. Comme je l’étais moi aussi, cela ne me posait aucun problème. Il serait à moi, je serais à lui. Et ça me convenait suffisamment.

23178402bella-et-edward-2-jpg

Un certain lundi soir, je racontais à ma soeur le bonheur que j’étais en train de vivre autour d’un repas au restaurant. Je recevais un message d’un numéro que je ne connaissais pas « Cc, on s’est parlé sur Badoo, j’aimerai qu’on se rencontre« .  Je m’interroge. Je n’ai pas donné mon numéro à un inconnu. Qu’est ce que c’est que cette histoire ? J’ai bien une idée en tête. Mais non c’est impossible. Je répond non merci. Il insiste. J’essaye d’appeler avec le portable de ma soeur, personne ne répond. Bizarre cette histoire. L’idée que ce soit Kévin qui me teste me traverse l’esprit, ça me fait sourire  Je trouve ça mignon.

Et puis un message de nouveau, un moment plus tard alors que nous remontons la rue. « Je suis Place Stan, j’ai envie qu’on se rencontre« . Comment cet inconnu aurait t’il pu savoir qu’on avait été au resto Place Stan ? La il n’y a plus de doute, c’est Kévin. La situation m’amuse. Elle fait moins rire ma soeur, qui fait la moue. Je me dis que je lui en parlerai (ou pas) le lendemain. Je suis sure que c’est lui.

Et puis les jours passent. Je suis toujours sur un nuage. Kévin me teste toujours autant. Il débarque à l’improviste chez moi alors que je suis en train de manger (mais j’aime les surprises), il continue à m’envoyer des messages. Me couvre d’attention. Un jour ou nous sommes tous les deux, je me rend compte que j’ai des messages sur mon portable qui ont été envoyé à ma soeur « cc. Je vais pas bien. On  est engeulé ac Kévin. Tu veux pas qu’on aille au Chat Noir ? J’ai envie de me changer les idées. » Ah Ce petit farceur ! Bon ma soeur l’a pas bien pris, elle a tout de suite vu que c’était pas moi. Moi qui devait lui présenter demain …. hum. Je fais une petite réflexion à Kévin. Lui dit que c’est pas cool ce qu’il a fait.

Le lendemain, je vois ma soeur. Elle est furax. Elle m’avoue Cash qu’elle l’a trés mal pris. Qu’il l’utilise elle pour me tester moi, ne lui donne plus du tout envie de le rencontrer. Je suis pas bien. Je lui en veux. A qui ? A lui ? A elle ? Qui est t’elle pour me dire si je dois ou pas être avec lui ? Moi je suis bien. Mais je voudrais pas que l’on se perde pour lui.

Et puis un soir, alors que je dois passer la soirée chez une de mes meilleures amies, il se pointe sans prévenir et me demande de monter dans la voiture. Il veux que j’aille avec lui. Il veut que je choisisse entre lui et elle. Entre lui et mes amies. Ce soir la il a réussi à me mettre en colère.

Et c’est la que j’ai commencé à me dire que ma relation m’isolait de ma famille, de mes amis et surtout ma soeur à qui je raconte tout. Et ça hors de question. Même si je cherche l’amour désespérément depuis des mois, je ne peux pas. Mais Kévin redouble d’attentions. Même si on se dispute maintenant un peu plus qu’avant, je l’aime. Et j’ai le sentiment que lui aussi.

une-crise-de-jalousie-entre-chuck-et-blair

Notre relation commence petit à petit à se dégrader. Je réalise que peut être je ne suis pas heureuse ? Peut être qu’en réalité, j’ai été heureuse au début mais qu’aujourd’hui, c’est un cauchemar. J’ai un voile devant les yeux. Je ne sais pas quoi faire. Kévin s’accroche. Il continue à m’envoyer des mots doux. Il ne peut pas vivre sans moi. Il m’aime. Je lui manque.

Je décide d’en parler à ma soeur, qui trépigne. Elle se lâche  Me dit tout ce qu’elle a sur la conscience. Que je ne suis pas heureuse. Que c’est un manipulateur et qu’il me fait du mal. Mais je l’aime. Que sa jalousie et sa possessivité sont plus qu’intolérables. Elle me fait dire que je veux le quitter. Mais j’ai pas envie. Peut être que je devrais le quitter ?

Les jours passent. J’espère que notre relation va évoluer favorablement. On se voit de moins en moins. On s’engueule de plus en plus. Mais il est toujours aussi attentionné et doux….. et m’envoie des dizaines de messages par jour.

Un jour je décide de le quitter. C’est dur. Je l’ai fait par téléphone. J’ai pas la force de le faire en face. Il m’insulte. Me dit qu’il va me faire souffrir. Qu’il va se venger. J’ai peur. J’appelle ma soeur, je suis en voiture, garée sur le bord de la route. En sanglot. Elle me réconforte. Trouve les mots qu’il faut pour ne pas que je regrette. Je suis pas sure de ce que je viens de faire. On se dit qu’on va tout faire pour ne pas qu’il me piste, me fasse souffrir. Il faut trouver la solution pour bloquer ses appels. Mon téléphone n’arrête pas de vibrer. C’est lui qui m’envoie des mots doux. Un coup, il m’aime, l’autre coup, il m’insulte. Je répond pas, il s’énerve. Je sais plus quoi faire.

Et puis je craque. Je lui redonne une chance. Après tout, je l’aime ce con ?

Et puis rebelotte. Mots doux, messages par dizaine. Monopolisation de mes pensées. Il m’accroche à nouveau à lui. Et puis engueulades. A répétition.

Je sais qu’il faut que je le quitte mais je n’y arrive pas. Au moment ou je veux le quitter, il m’assaille de petites attentions. J’ai pas envie de me retrouver seule. Vais je seulement retrouver quelqu’un ?

Allez, prend ton courage à deux mains. Cette fois ci c’est la bonne. RE-rupture, re-pleurs, re-appel à ma soeur qui me répète à nouveau la même chose.

Je ne dois pas faire la même erreur que la première fois. Je ne dois pas lui répondre. Il m’envoie plein de messages. Me dit qu’il a mal que son coeur est tout brisé en mille morceaux ( et le mien alors ?) , qu’il n’a jamais rencontré quelqu’un comme moi. Qu’il m’aime …. Je me fais violence, je réponds pas. Quelques heures plus tard, les insultes, je suis une connasse, une salope, qu’il va me le faire payer. Il compte me reprendre en me faisant peur ? Cette fois ci je me ferai pas avoir.

7807da41edda708c_greys1

Il me faut supprimer toutes les photos, les messages de mon téléphone. Le lendemain, je sens que j’ai un poids en moins. Je sens que je vais y arriver. Petit à petit les messages cessent, jusqu’à un silence radio total. Je suis libérée. Il m’a laissée. Je vais pouvoir faire mon deuil en paix…. quoi je l’aimais moi ce con !

Quelques jours plus tard, c’est par hasard que je le vois connecté sur le Tchat ou nous nous sommes rencontrés. Certainement à la recherche de sa nouvelle proie. Je sais pas si je dois bien le prendre. Il est vite passé à autre chose ! Moi j’ai du mal

….

Alors que Kévin et moi c’est fini depuis des mois et que j’ai enfin réussi à le virer de mes pensées, hier, il m’appelle pour me demander un nouvelle chance. J’ai dit non, il m’a insulté, j’ai répliqué, il a raccroché. Et puis il m’a rappelé.

Lui : Cc Je viens prendre des nouvelles savoir si tu vas bien? Tu me manques …

Moi : Non je ne vais pas bien …

Lui : Nan mais je m’en fout que tu vas pas bien … On peut se voir ?

Moi : Non j’ai pas envie de te voir

Lui : Ok, bah tu sais quoi je vais supprimer ton numéro …

Moi ( en rigolant ) : Ok Bye !

Espèce de manipulateur va ! 

J’ai écrit cet article pour ma soeur, de mes mots et de ses yeux. Un témoignage destiné à montrer comme certains hommes peuvent être manipulateurs pour des personnes fragiles et influençables en amour. Le voir écrit par moi, pour elle a été quelque chose de perturbant. J’espère avoir fait de mon mieux pour décrire ce qu’elle a ressenti.

Ecrire pour quelqu’un est une expérience intéressante, surtout quand on est impliquée. Une expérience à renouveler qui s’avère être un trés bon exercice d’écriture 😉 

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 Comments

  • Macha

    Si je puis me permettre, je dois dire que c’est du courage de faire ça et félicitation d’avoir pu échapper à ce genre de personne.
    Malheureusement, parfois, on ne s’en détache pas et on se laisse bouffer jusqu’au suicide… je sais c’est extrême mais il y a eu un article dans un magazine il n’y a pas si longtemps et je l’ai lu avec intérêt. Je me suis rendue compte que une amie que j’avais avec qui j’ai tout coupé, était comme ça. J’ai mis de plus 7 ans à m’en débarrasser, je suis contente de ne plus la voir ! Elle me bouffait de l’intérieur.

    Merci d’avoir partager ceci, même si ça n’a pas dû être facile

    • Bountynette

      J’y ai pensé Macha. Ce genre d’homme est le même qui peut être, on en est pas sur, des années plus tard, battrait sa femme ou la rabaisserait plus bas que terre.
      Et je crois qu’il faut beaucoup de courage pour s’en défaire effectivement !

    • Laura ( la soeurette en question )

      J’ai eu la chance d’être très bien entourée, si ma soeur et une amie qui m’est chère n’avaient pas été là, je ne sais pas où j’en serais aujourd’hui …

  • Laura

    J’adore !! C’est toujours aussi perturbant, même à la deuxième lecture mais c’est vraiment bien écrit ! Je te tire mon chapeau parce que j’imagine combien ça doit être difficile de donner mon point de vue connaissant le tiens … Je serais incapable de le faire ! En même temps c’est toi la blogueuse, pas moi ! 😉
    Il faut aussi que je te remercie, parce que si je m’en suis aussi bien tiré c’est grâce à toi ! <3 T'es la meilleure ! <3<3

    • Bountynette

      Ca veut dire que mon point de vue ne transparaît pas trop finalement alors !?
      Je te connais tellement bien que c’était plus facile que je peux en dire mais quand même …
      T’adore <3

  • Colombina

    Malheureusement, je crois que toute fille tombe sur un manipulateur à un moment ou à un autre de sa vie, par manque de confiance en soi surtout. Il ne faut pas oublier de rappeler que ce genre de personnes se retrouve aussi dans le cadre familial, professionnel, etc. Et ce ne sont pas forcément des hommes. Depuis que j’ai réussi à me débarrasser du mien, j’essaie de mettre en garde mon entourage et déjà deux PN ont été démasqués. J’ai d’ailleurs également rédigé un article à ce sujet (« Tous les hommes de ta vie, en moi réunis »).
    Enfin, témoignage touchant et vrai qui m’a rappelé ma propre expérience. Comment re-faire confiance aux hommes après cela ?

    • Bountynette

      Oui je pense qu’il y aussi des femmes qui sont comme ça.
      Malheureusement pour ma soeur, elle avait déja du mal à faire confiance à un homme que celui ci en a abusé.
      J’espère qu’elle trouvera, en tout cas, je serai la pour veiller …
      Merci pour ton témoignage.

    • Laura ( la soeurette en question )

      J’ai lu ton article et je retrouve pas mal de mon histoire dedans.
      C’est vrai que je manque de confiance en moi et j’étais surtout naïve mais quelque part, grâce à lui je me suis renforcée et je pense ne plus me faire avoir ! Ce qui ne te tue pas te rend plus fort comme on dit, c’est bien vrai !
      Merci d’avoir partagé ton histoire, quelque part je me sens comprise, ça fait du bien ! 🙂

  • Cecilia Hery

    Tiens ça me rapelle mon histoire, moi aussi j’ai été avec un manipulateur. C’est dur de l’admettre et surtout de s’en échapper. Et de s’en remettre n’en parlant pas. Toujours ces questions. Pourquoi? Et pourquoi moi? Et comment ai-je pu aller contre mes principes pour une ordure pareille? Courage cousine le temps efface et cicatrise les blessures.

    • Laura

      Pourquoi … Je crois que c’est la question que je me suis le plus posé … C’est une question sans réponse mais, comme tu dis, le temps efface les blessures, heureusement je suis bien entourée, ça aide beaucoup ! 😉

  • TheGeeketteInside

    Bravo pour ton article. Ca n’a pas dû être facile de raconter tout ça, et ça a dû un peu remuer le couteau dans la plaie. Je trouve que tu es très courageuse et bravo ! C’est bien d’avoir lâché prise avec ce mec, comme le pense ta soeur, il n’avait pas l’air bien. Ce n’est pas normal que tu doives choisir entre tes amies et lui…

    Je te souhaite du bonheur pour la suite 🙂

    • Laura

      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me va droit au coeur ! A chaque fois que je relis l’article, c’est un peu comme une thérapie, ça m’aide à me rendre compte qu’effectivement c’est pas un mec bien et que je mérite mieux. Après tout ce que j’ai ressenti pour lui, tout ce qu’on a vécu ( même si ça n’a duré qu’un mois et demi, je m’attache très vite .. ), c’est pas facile de m’en convaincre mais petit à petit j’y arriverais !
      Encore merci pour ton commentaire !

  • Illyria

    Tu as bien fait de le quitter parce que son comportement ne se serait en effet jamais amélioré… Il va loin quand même, se faire passer pr un inconnu et envoyer des messages de ta soit disant ta part à ta soeur !

    Tu as été courageuse de le quitter, et la clé c’est cette phrase: « je ne savais pas si j’allais retouver qqn », et la réponse est oui, bien sûr que oui, mais il faut en avoir conscience pour ne pas se laisser avoir par ces esprits qui manipulent les personnes fragiles…

    • Laura

      Avec le recul je sais que je retrouverais quelqu’un, et quelqu’un de bien surtout … Enfin, j’essaie encore de m’en persuader ! 😉 Ce qui est bien c’est que ma soeur est là pour me le rappeler quand j’en doute, elle n’imagine même pas à quel point elle est géniale !

      Merci pour ton commentaire, je me sens soutenue ça fait du bien ! 🙂

  • Nanie

    Wow c’est assez flippant de lire ça… je dois dire que tu as eu beaucoup de courage de le quitter et de ne pas retomber dans son piège.
    Bravo pour avoir écrit tout ça, ça n’a pas dû être facile mais certainement thérapeutique!

    • Laura

      En effet cet article a un effet thérapeutique pour moi ! Quand je le relis je me dis :  » wow, c’est vrai que c’était horrible !  » En général quand on se remet d’une relation amoureuse, on ne garde que les bons souvenirs, ce que je fait. Le problème c’est que les bons souvenirs sont tellement bons que c’est limite si je ne regrette pas de l’avoir quitté. Puis je relis cet article et là je me dit : « t’as vraiment aucun regret !  » 😉

  • Fée Line

    je l’ai également vécu…
    un enfant est né de cette union…
    j’ai quitté ce mec au mois de mai dernier, le 4 exactement, et mon fils a eu 3 ans le 8 mai…
    j’ai désormais mon appart, notre chez nous à fiston et à moi, avec nos animaux, nos habitudes… on est mieux !
    je suis passée devant la juge, lundi, pour la garde du petit, et en partant du domicile, au mois de mai, j’ai porté plainte…
    voilà…
    merci pour ton article, et courage, on s’en sort ! tu as fait les bons choix même si c’est dur…
    bises !

    • Laura

      Merci beaucoup pour ton témoignage, je trouve que tu es vraiment forte pour avoir réussi à partir alors que vous aviez un enfant, je t’admire vraiment !
      Bon courage à toi et à ton bout de chou !
      Bises

Laissez moi un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :