Je suis une geekette

Je me suis découvert une nouvelle passion, un nouveau passe-temps. C’est l’effet « Steven » tout craché ca. Sortir avec un geek … c’est contagieux ! lol. J’ai toujours été trés informatique, trés internet. Je dois avouer même que je ne peux pas m’en passer. Je rentre du boulot, je saute sur Facebook, je check mes mails (c’est comme ca qu’on dit non en langage geek ?) et passe mes soirées sur mon ordinateur. Séries télé en streaming, discussion sur msn et vidéo sur you tube … voila mon nouvel emploi du temps. (Et après je me plaint que je n’arrive pas à gerer mon temps ??).

geeketteJ’ai toujours été plus ou moins comme ca. Sauf que mes centres d’intérêts évoluent. Les années passées c’était skyblog, overblog, myspace et forums. Avant l’arrivée de la tempête Facebook, je connaissais déja l’amitié virtuelle. Cédric n’a jamais été fan de ça et quand je passais trop de temps sur le net, il n’hésitait pas à me le faire remarquer. Plus d’une fois on s’est disputés à ce sujet.

Lorsque j’ai rencontré Steven, je n’ai pas su tout de suite qui il était vraiment. Le courant passait, on se comprenait. Il ne m’a jamais avoué dans nos premières conversations qu’il était geek à plein temps. Je l’ai appris réellement lors de notre premier week end à Paris. Nous avons échangé nos expériences et nous nous sommes rendus compte qu’on était pareils lui et moi. Ce qu’il voulait absolument éviter de reproduire c’était les disputes qu’il avait avec son ex à propos de son temps passé sur la console.  »elle ne comprenait pas. » Finalement, qui peut comprendre ce genre de chose si on ne connait pas ? Comme le proverbe le dit « il faut le vivre pour le comprendre  » et c’est ce qui m’a séduit encore plus puisque moi je comprenais. Accro à Internet, je ne me considérais pas comme une geek. D’ailleurs je ne connaissais pas ce mot.

Aujourd’hui les choses ont un peu évoluées. Car j’ai découvert l’univers du jeu pc. Je suis une rêveuse. J’ai toujours rêvé de prince charmant, de belle au bois dormant, de fées et de sorcières. Mes films préférés en dehors des grands classiques sont Désidéria et le Prince Rebelle,  les 12 royaumes et le monde de Narnia. Des mondes magiques, féériques avec des chateaux, des forêts et des combats à l’épée. Ca fait peut être cliché je sais pas mais c’est moi et aujourd’hui je ne m’en cache plus. Alors le jour ou j’ai acheté mon premier jeu, j’ai eu la surprise de voir que ce monde qui me fait tant rêver existe et que je pouvais moi même en être une actrice. Incarner un héros, lui faire découvrir ces mondes pleins de magie et de surprises, combattre des méchants et des bêtes imaginaires. Etre l’actrice de ma propre histoire et suivre un scénario qui évolue avec mon personnage.

Mon premier jeu c’était Fable. J’ai joué environ 26h dessus et j’ai ressenti une grande satisfaction quand je l’ai terminé. Et puis je me suis mise à Dragons Age origins. J’ai eu beaucoup de mal à trouver un jeu à la hauteur de mes espérances. C’est ces jours la que Steven a découvert qu’il sortait avec une personne qu’il n’avait pas soupçonné comme ca. Une geekette. Puisque ces jours la, j’ai testé 3 jeux différents mais ils ne me plaisaient pas. Ces jours la, nous sommes retournés 3 fois faire les magasins de jeu pour me trouver un jeu qui me plaise. C’est en lisant une critique sur un site de jeux vidéos que j’ai découvert Dragon Age. Comme ils ne l’avaient pas à la fnac, nous sommes allés voir au cora et je l’ai enfin trouvé.

Dragon_Age_II_LogoActuellement j’ai joué un peu moins de 18h, je n’ai exploré que 20% du monde et n’ai fait que 7% du jeu.

J’adore.

Un nouveau passe-temps donc, jouer. M’évader et me mettre dans la peau de mon héros. Je n’en abuse pas et je ne joue pas non plus 15 heures non stop. Non un peu de temps en temps. Ca me détend et ca me fait rêver.

Je ne suis pas comme toutes les filles, je suis différente. Et cette différence même si j’ai eu du mal à l’assumer au début, aujourd’hui elle ne me fait plus peur. Parce que grâce à Steven et au regard qu’il me porte, je reprend petit à petit confiance en moi et je m’accepte telle que je suis sans chercher à ressembler à une autre. C’est fou comme ca peut me faire du bien. Au fil du temps, j’en découvre de plus en plus sur moi et je surprend Steven tous les jours. Tous les jours ce regard amoureux qu’il me porte est de plus en plus intense, je me sens aimée pour ce que je suis et je n’ai plus honte d’affirmer qui je suis vraiment.

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Je suis une geekette

  1. Rohhh, j’ai l’impression de me retrouver dans ton article ! Je me sens moins seule tout d’un coup ^^

Laissez moi un commentaire !