Je suis une web-entrepreneure

Je suis blogueuse depuis presque 10 ans et je crois qu’il n’y a rien qui ne me passionne plus que de créer du contenu pour le web. J’ai commencé par les blogs gratuits, Skyblog, Overblog, et aujourd’hui je suis une inconditionnelle utilisatrice de WordPress. J’ai su évoluer avec mon temps, et j’aime autant créer du contenu sur mes blogs que de réfléchir à leur partage sur les réseaux sociaux.

Les mentalités ont évolué et le web est devenu un incontournable. Et il est notamment important pour se faire connaître lorsque l’on se lance dans un business. Je crois ne jamais vous l’avoir raconté mais au début, mon mari voulait que l’on ouvre une boutique physique. Uniquement. Pourtant geek et profondément casanier, il est de ceux qui rejette les réseaux sociaux et internet. Je dois avouer que j’ai du me battre pour lui faire admettre les risques d’un tel rejet surtout dans un commerce comme celui ci. Nous avons fini (enfin) par retourner le projet dans l’autre sens, en décidant d’ouvrir un commerce sur le web avant de prendre le risque d’une boutique physique.

Si la vente à domicile et les réunions telles que je les envisage vont rythmer mon quotidien au début de mon aventure, j’ai bien l’intention de devenir une super web-entrepreneure*. La perspective de faire vivre mon blog et par la suite le site de Miss Kinkie est une des facettes de ma nouvelle vie qui m’excite le plus. Je suis intimement persuadée que c’est ma présence sur le web qui fera ma touche unique.

J’ai des tas d’idées, pour la newsletter, pour la page facebook, pour le site. J’ai des tas d’idées pour apporter cette touche geek à mes réunions sextoys, et mon futur commerce sur Internet.

J’ai un rêve depuis quelques années, c’est de vivre de ma passion. J’imagine que je n’ai pas choisi le milieu le moins concurrencé sur la toile pour me lancer, mais rien que l’idée de réaliser ce rêve me donne des ailes. Et même si ce rêve prend parfois des allures de caprice, j’assume mon choix et j’ai la chance que mon homme me soutienne dans mon entreprise si risquée soit-elle.

Devenir Web-entrepreneure est un rêve mais aussi un tremplin. Grâce aux réseaux sociaux, je reçois toute l’aide nécessaire dans les moments créatifs, comme dans les moments de doutes. J’assisterai d’ailleurs à une prochaine formation à Paris dispensée aux web-entrepreneures par Hanne de Have-it et depuis quelques jours je ne pense plus qu’à ça.

Voila, aujourd’hui j’avais envie de vous parler de tout ça. Histoire que vous me connaissiez mieux. Histoire de partager un peu plus ma passion avec vous.

Et vous, qu’en pensez vous, le web : outil marketing incontournable ou superflu ?

*Web-entrepreneure : Femme qui utilise le web pour vendre un produit ou un service

Vous êtes vous aussi web-entrepreneure ? Rejoignez le groupe sur Facebook

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez moi un commentaire !