Le jour où j’ai voulu résilier ma ligne chez SFR

picjumbo.com_P1000249Depuis environ 3 ans, je paye deux lignes de portable. Un moyen de bien séparer ma vie privée de ma vie pro. Lorsque j’ai réfléchi au moyen de réduire mes frais, j’ai fait les calculs et ai pris la décision de résilier une de mes lignes.

L’une d’entre elles arrivant en fin d’engagement, j’ai téléphoné à SFR pour obtenir des informations sur la résiliation.

Après avoir entrepris de baisser mes forfaits et augmenté mes offres, me faisant ainsi économiser près de 60 € par mois, la fille du service résiliation, m’a juste dit que je devais téléphoner le jour de la fin d’engagement pour résilier. J’étais ravie.

Un mois plus tard et quelques jours avant la fin d’engagement, nous avons constaté que ce que SFR était censé nous offrir (un pack Cinéma sur notre box) avait finalement été facturé. La facture avait même augmenté de 5€.

Pour la seconde fois, j’ai donc téléphoné au service client pour demander des explications. Cette fois c’est un homme parlant à peine Français qui m’a répondu et a essayé de noyer le poisson en voulant m’offrir le fameux pack pour un an, m’indiquant que l’offre que l’on m’avait promise la dernière fois n’était valable qu’un mois (au lieu des 6 annoncés). Après 5 minutes et plusieurs mises en attentes, il est ensuite revenu sur sa décision. « Non finalement je ne peux pas vous offrir ce pack ». Mouais.

N’empêche que l’offre de la dernière fois a bel et bien été facturée. A 5 reprises je lui ai demandé de me donner le prix de base de l’abonnement, à 5 reprises, il a tenté de m’égarer en me répondant par des offres. Il a fini par nous transférer à un collègue sans explication, ayant perdu son calme, et nous aussi.

Après de longues minutes à ré-expliquer le problème à celui ci nous avons fini par avoir les informations que nous voulions et la certitude que lors de mon dernier entretien téléphonique on s’est bien fichu de moi.

Quelques jours plus tard, je rappelais le service résiliation pour confirmer ma résiliation. Après m’avoir transféré 2 fois de service, vérifié auprès de mon mari titulaire de ligne qu’il était au courant de cette résiliation (alors que c’est moi qui utilise la ligne, et qu’accessoirement on est mariés), ils ont à nouveau voulu me vendre des offres. Ce que j’ai immédiatement refusé. A la fin d’une discussion animée, j’ai été étonnée d’apprendre que pour résilier, je devais envoyer un courrier recommandé et que ce courrier devait arriver à la date de la résiliation, soit le lendemain. Une information que l’on aurait pu me donner à 2 ou 3 reprises au lieu de vouloir me faire des tas d’offres.

J’ai couru à la Poste et le courrier est finalement arrivé à bon port, en témoignait un sms reçu d’SFR, m’indiquant (ce que l’on ne m’avait pas dit non plus) que j’aurais un préavis de 10 jours avant la coupure de la ligne. 10 jours pour me retenir ?

Probablement puisque j’ai reçu un appel ce matin même du service Client d’SFR souhaitant parler à mon mari…. pour vérifier la résiliation ou tenter de me refourguer des offres qu’ils n’honoreraient pas ?

Une personne proche que je connais a travaillé dans ces fameux services « Résiliation ». M’expliquant qu’ils sont les seuls à pouvoir faire des offres pour retenir les clients. Finalement, j’ai l’impression qu’ils sont plus formés à ça qu’à renseigner les clients qui veulent résilier.

Et j’ai la sensation que je suis pas au bout de mes peines …..

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Le jour où j’ai voulu résilier ma ligne chez SFR

  1. Voilà pourquoi, quand le Pôle-Emploi me propose de bosser dans le secteur de la téléphonie mobile, je réponds que mon sens de l’intégrité m’empêche d’entourlouper les gens.

    Bon courage !

    (et c’est la télé qu’on doit résilier chez eux… du coup c’est flippant)

  2. L’année dernière, j’ai fait une demande de résiliation sans frais puisque je m’expatriais en Angleterre (ce qui est possible, puisque c’est noté dans les CGV). Si sur le papier tout a l’air hyper simple, la pratique relevait plutôt du parcours du combattant. Entre les lettres recommandées, des justificatifs impossibles à fournir, une service après-vente inutile et incompétent, SFR a mis plusieurs mois avant de reconnaître la légitimité de ma demande et tout s’est bien terminé. Cela dit, ça m’a laissé un goût amer en bouche (après quasiment dix ans d’abonnement sans causer aucun problème). Si jamais je reviens en France, hors de question que je retourne chez eux ! Tout ça pour te souhaiter beaucoup de courage et de patience, car tu risques d’en avoir besoin. xx

    1. J’ai effectivement la sensation que je vais encore devoir me battre! Merci pour ton retour d’expérience!

Laissez moi un commentaire !