La naissance d’une idée

_visu_639x200_idee

C’était un samedi après midi de novembre 2013. Je venais de passer une super semaine. Le week end précédent j’avais eu 3 réunions coquines à domicile dans le week-end et toutes s’étaient merveilleusement bien passées. 2 mois que j’étais chez Soft et mon agenda était archi plein, avec des dates réservées jusqu’en janvier ! Je commençais réellement à croire que j’étais faite pour ce métier de vendeuse de sextoys et je m’épanouissais vraiment dans ce job complémentaire.

Nous allions justement livrer une cliente et il y avait un peu plus d’une heure de route. Mon homme était avec moi. Sur la route, alors que les kilomètres défilaient, nous discutions salariat et changement de vie. Il me confiait vouloir un jour devenir son propre patron. Son ambition était de développer une idée et d’ouvrir une boutique. Le milieu dans lequel il se projetait c’était (évidemment) les jeux vidéos. Je l’écoutais parler, un peu comme hypnotisée par ses mots. Son idée a fait écho en moi et c’est alors que je lui répondis  » moi je crois que si je devais me lancer à mon compte ce serait dans le Sextoys.« 

C’est ce jour la que l’idée est née dans nos têtes et qu’elle ne nous a plus jamais quittée.

En tout cas, elle était lancée dans l’esprit de Steven, qui tout à coup n’a plus pensé qu’à ça. Car quitte à s’associer pour créer une entreprise, autant que ce soit pour le même produit. L’idée n’était pas si aboutie dans ma tête et je savourais tout juste mon succès chez Soft, que Steven faisait déja la déco du magasin dans sa tête.

Pendant plusieurs mois, j’ai du le freiner car cette idée de créer à deux, de construire notre vie autour d’un projet lui donnait des ailes. C’est qu’il y avait le mariage à préparer et moi je n’étais pas forcément prête à quitter la société que j’adulais de plus en plus.

sex-toys-sexe

Et puis un jour, j’ai eu le déclic. C’était LE moment. LE moment pour commencer à concrétiser ce projet à deux. Le moment de quitter Soft, de penser comme une future chef d’entreprise.

Nous nous étions convenus avec Steven d’un calendrier strict et suffisamment étalé pour avoir le temps d’y réfléchir. C’est que prendre la décision de monter son affaire, de quitter son job, de prendre un chemin vers ce monde trés tabou, méritait d’être étudiée sous toutes ses coutures. Et puis comme dirait l’autre, c’est la crise ! Alors elle a peut être bon dos la crise mais il n’empêche que plus on réfléchira et moins on prendra de risques.

Pendant des semaines, j’ai pensé à ce projet jusqu’à ne plus en dormir la nuit. A vouloir tout gérer d’un coup, mais en souhaitant prendre mon temps. Impatiente, lucide, la tête sur les épaules. C’est qu’il y a du boulot !

L’idée est née encore plus concrètement un dimanche soir de janvier, ou enfin, après un brainstorming historique, notre projet avait un nom. Miss Kinkie est née d’une réflexion commune, d’une complicité entre deux personnes dont les idées sont ccomplémentaires et d’un désir de changer notre vie. Radicalement.

2015 sera l’année du changement.

Rendez vous en septembre pour la naissance du « bébé »…..


Pour participer à nos sondages et études de marché et recevoir les infos exclusives concernant notre projet,

Inscrivez vous à notre Newsletter !

Participez à notre projet « Miss Kinkie »

* indicates required



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “La naissance d’une idée

  1. ben dis donc tu as des ailes =)
    je vous souhaite de vous épanouir dans ce projet commun, avec le Loup on a envie de créer à 2 mais pas d’idée vraiment viable =)
    bisous

Laissez moi un commentaire !