La pin-up à ‘l’honneur : Acid Doll

Pour la petite histoire, j’ai participé cette été à un concours photo pour gagner un shooting et relooking Pin-up auprès d’une photographe de Reims. Le shooting était réalisé en vue du calendrier 2013 dont l’une des marraines était la belle Acid Doll. Bon je n’ai pas gagné sinon ça se saurait.

C’est qu’en cette période de l’année ce que l’on a tendance à chercher c’est un joli calendrier pour nous accompagner tout au long de l’année. Et nous réchauffer de ses jolies photos, tous les mois une différente. Cette année, j’avais décidé que j’achèterais 2 calendriers pin-up. Un pour accrocher près de mon ordinateur dans mon salon, pour me rappeler pourquoi j’aime vous parler de tout ça ici, et un pour mon chéri, pour qu’il puisse être réchauffé au boulot (dans le fameux casier à l’américaine.).

C’est pas faute d’avoir cherché, mais des calendriers y’en a tellement que la tâche est difficile. Et puis il y a eu le calendrier d’Acid Doll. J’ai pas hésité trop longtemps … je l’ai commandé.

Mais en fait qui est donc cette jolie brunette sexy ?

 

Acid Doll

Acid Doll
Photographe: Bernard Bellaton – 33passion

Acid-doll débute sa carrière de modèle en 2002. D’origine Bosniaque cette charmante Pin-up a un caractère bien trempée. Elle fait ressortir son charme et son amour pour le rétro et le Glamour avec des clichés soigneusement pris des photographes de talents.

Musicienne et chanteuse, Acid Doll a suivi une formation musicale de chant lyrique et est professeur de solfège et de piano. C’est une artiste complète qui est également collectionneuse de bouteilles de parfums et de services à thé en porcelaine depuis l’âge de 15 ans. Son univers musical est entre autres, celui des grands classiques comme Schubert, les opéras de Verdi, ce qui est d’ailleurs bien naturel puisqu’elle est issue d’une famille de musicien. Mais sans pour autant se fermer à un style en particulier, Acid Doll aime autant le Swing, le Jazz, que le métal ou le rockabilly. A ce sujet, elle estime qu’il est paradoxal de faire croire que l’on écoute qu’un seul style de musique sous prétexte que çà correspond à notre « style vestimentaire », les tendances musicales évoluant avec la personnalité, le vécu et les envies de chacun.

acid doll

Toujours soigneuse de son apparence elle partage son talent avec ceux qui le désirent à travers les différents pays qu’elle visite lors de ses divers séances photos remplies de corsets et de lingeries fines.

Élégance et raffinement sont ses deux maîtres mots. Acid Doll est ce que l’on appelle bien communément une pin-up, mais elle soigne son image et ne fait pas de nu, elle ne s’ouvre à d’autres horizons que si le coeur lui en dit.

Pour moi la photo « pin-up » est vaste et ne se limite pas à sourire devant un fond de couleur contrairement à ce que certains pensent (même si j’apprécie ce genre de photos à chaque fois que je le fais), selon l’époque à la quelle on se positionne, la « femme » doit être fatale, possède un coté noir, hypnotisant, très glamour, mystérieux tout en dégageant ce petit coté chic et coquin qui la rend irrésistible. Un mélange de raffinement et d’élégance. C’est ce que je veux montrer à travers mon travail de modèle.

Photographe: Bey Karine
Photographe: Bey Karine

Elle puise son inspiration dans la peinture (XVe, XVIIIe siècle), le vieux Hollywood, l’Art Nouveau, les comédies musicales et les célèbres show girls. Elle est fascinée par la lingerie vintage, les talons hauts, l’étrange et le macabre ainsi que les vieux films d’antan.

J’apprécie le coté sophistiqué, la puissance sensuel qui se dégage de ces femmes qui associent élégance et charme sans jamais être vulgaire, la façon ludique de mettre sa taille fine et ses formes en valeur et surtout le pouvoir d’une paire de nylons avec des talons hauts … tout cela m’a tout simplement conquis.

Interview pour « Shootmeagain »

 

Après une telle découverte, je vous laisse en tête à tête avec Acid Doll, qui est pour moi, le modèle de femme qui me fait rêver. Une pin-up qui me rappelle combien j’aime ce milieu. Pour la féminité, le raffinement, l’élégance, et un pied dans le rétro. Je suis fan.

Photographe: Ewa Cieszkowska
Photographe: Ewa Cieszkowska
Photographer: Damona-Art
Photographer: Damona-Art

Photographer,Concept, Edits et montgolfière : Mlle Chèvre [G's Dark]
Photographer,Concept, Edits et montgolfière : Mlle Chèvre [G’s Dark]
Références :

Site internet

Page Facebook (d’où viennent la plupart des photos)

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “La pin-up à ‘l’honneur : Acid Doll

Laissez moi un commentaire !