La problématique du stagiaire trop sexy

D’habitude les stagiaires au boulot on aime pas ça. Faut s’en occuper, on a pas le temps et c’est jamais comme on voudrait. J’aime mon travail et j’aime le partager avec une stagiaire de temps en temps, mais moins de temps elles restent, plus vite j’avance dans mon travail.

En début de semaine, le patron nous présente un stagiaire. UN pas « une« . Tiens donc ça va changer un peu mais bon sang Encooore un stagiaire ! Personne n’en veux comme d’habitude, mais il va bien falloir l’occuper l’jeune la.

Hier pendant notre pause déjeuner, ça papote entre collègues féminines. Sujet principal, le nouveau stagiaire ! Paraît qu’il est pas mal. Ah ?? J’ai pas fait gaffe. Mais c’est un gamin quoi ! La collègue qui en parle bien volontiers l’a eu avec elle toute la matinée, elle sait bien de quoi elle parle.

Ce matin, je savais qu’il serait pour moi. Allez je vais pas faire la fille négligée. Petite jupe et collants noir, maquillage, serre-tête. Lorsque le patron est venu me voir l’air désespéré, j’ai fait la fille étonnée mais genre je t’enlève une épine du pied. « Mais ouiiii je vais le prendre le stagiaire, pas de soucis …. » Enfin « prendre« , à prendre au sens « Je m’en occupe« , « je vais lui enseigner le métier. » Ralala je divague. What-did-you-expect ? (Ouais j’aime bien dire ça^^)

Grégoire La il rentre et ah ouais quand même. Pas mal du tout le p’tit jeune. Grand, brun, un peu mal rasé, type européen, ressemblant (selon moi) à Grégoire, le chanteur, mais si « toi + moi, + tous ceux qui le veulent … » Bon style, bonne carrure. Incapable par contre de lui donner un âge. Punaise, je vais me reconvertir en couguar moi.

Toute la matinée, le stagiaire a été tout gentil, galant, à ouvrir les portes devant moi, à se lever à chaque fois en même temps que moi, hyper attentif, à boire mes paroles. J’en étais troublée. Je crois que j’ai du dire des conneries plus d’une fois. Bah ouais quoi, il me troublait ! A chaque fois que je lui montrais un truc devant moi, il se penchait, se rapprochant tout près, tout près …. « Graou, Te rapproche pas trop près j’vais te bouffer » Oulala j’ai chaud tout d’un coup.

C’est vrai quoi, j’aurais pu. Si j’avais pas été en couple, j’en aurais bien fait mon quatre heure. Il sentait bon en plus….. Bon eh Bountynette reprend toi, tu sauteras sur ton homme le soir si t’es en manque !

En tout cas, je peux vous dire que j’ai bien fait duré la matinée. J’ai bien brodé pour lui expliquer un max de choses, pour le garder le pluuuuuuuuus longtemps possible avec moi. Et j’aurais bien inventé n’importe quelle tâche à faire pour l’avoir aussi l’après midi. – Mais pas sur que j’aurais supporté autant de pression sexuelle dans la pièce. Pour sur, je serais rentrée chez moi j’aurais sauté sur mon homme. Oh my god, il m’arrive quoi la, j’ai les hormonnes en é-b-u-l-i-t-i-o-n..

Midi trente, encore toute perturbée par les phéromones masculines piégées dans mon bureau d’avoir été enfermée avec lui (c’est pour les collègues oooh mais qu’allez vous imaginer?), je raconte ma folle matinée avec les collègues. Pouffements et rires entre deux discussions épilations et cuisine. Oh ça fait du bien de se sentir comprise.

14h, reprise du boulot. Je croise le jeune stagiaire à l’accueil  Il me fait un grand sourire charmeur. J’ai détourné le regard, baissé la tête. Je crois que je suis devenue toute rouge et j’ai eu vite fait de monter dans mon bureau…. Ralala quelle journée !

Précision trés utile : Je précise que j’ai beaucoup accentué l’histoire (un peu) et oh mon homme chéri d’amour homme de ma vie qui me lit peut être et qui va me taper une bonne grosse crise de jalousie ce soir, il n’y a que toi que j’aime et que je mangerai tout cru…. Et euh … on fait l’amour ce soir ? 😀

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “La problématique du stagiaire trop sexy

    1. haha ! Bien dit ! Je la note quelque part celle ça va bien servir ce soir quand je vais devoir m’expliquer devant mon homme ^^

  1. avec ça, t’as plus intérêt à me faire la morale mdr ! moi j’les ( oui y’en a plein ) appel des muses !

    Ca fais du bien hein?

    bisous

    1. Ha c’est clair oui ca fait du bien! Ca m’a beaucoup inspirée sous tous les sens du terme d’ailleurs 😉

Laissez moi un commentaire !