Lacher prise

Il y a une semaine, j’ai pu profiter d’une séance de voyance lors des Instants Girly auxquels j’ai participé pour Miss Kinkie. J’avais souvent eu envie de sauter le pas et savoir ce que pouvait me réserver mon avenir mais j’avoue, j’avais peur de ce que la vie pouvais bien avoir encore de prévu pour moi. J’ai été surprise de tout ce que la voyante a pu lire dans les lignes de ma main. Outre mon avenir, elle a vu mon passé et mon présent. C’est ce dernier point que j’ai eu le plus de mal à accepter. Car même si tout ce qu’elle a pu me dire en l’espace de 10 minutes n’était pas négatif, j’ai pris une petit claque faut bien le dire.

Flash back

Je vous en ai jamais parlé, je pense que j’en souffrais trop pour en parler. Il y a plusieurs mois, je me suis brouillée très sérieusement avec ma meilleure amie. Après plus de 15 ans d’amitié, la considérant souvent comme ma sœur, elle m’a sortie de sa vie.

Comment c’est arrivé ? Par ma faute, je l’assume même si j’en souffre beaucoup.

L’année dernière, nos vies respectives ont été largement chamboulées. Elle a vécu une rupture assez mouvementée avec l’homme qui partageait sa vie et 2 enfants. Des moments difficiles qui lui ont valu d’être souvent prise en bouc émissaire, ses proches choisissant leur camp, pas toujours en sa faveur. Au début, je l’ai soutenue. C’est ce qu’il lui fallait. J’allais toujours dans son sens, même si je n’étais pas (toujours) d’accord avec elle. Elle est comme ça. Si vous décidez de la contrer, elle vous claque la porte au nez. J’ai donc choisi mon camp, le sien. Même si c’était pas toujours facile à assumer.

Et puis j’ai moi aussi vécu une période difficile dans ma vie. Un tournant dans ma vie professionnelle qui m’a obligé à rester positive en toutes circonstances. Un ascenseur émotionnel difficile à vivre au quotidien. Pour survivre à cette période, je me suis coupée de toutes les personnes négatives. J’ai décidé d’être égoïste, de ne penser qu’à moi. Je me suis créé une carapace et je ne l’ai pas prise avec moi. Je l’ai laissée au dehors pour consacrer toute mon énergie à mon couple en perdition à cet instant et à mon changement de vie.

Je suis restée silencieuse pendant des semaines. Je l’ai laissée entre les mains d’autres copines. J’ai suivi ses épreuves à distances, avec un bouclier que j’assumais parfaitement (sur le coup).

Et puis forcément, il y a eu le clash. En novembre, le jour de l’anniversaire de son fils ou je suis restée silencieuse. Elle a littéralement explosé. La dispute a eu lieu par sms. Elle a été dure. Très dure. Ma carapace toujours en place, sur le coup je n’ai rien vu. Je suis restée de marbre.

En Janvier, je lui ai envoyé un message. Je me suis confondue en excuses. Elle a mis quelques jours à me répondre. Sa réponse a été sans appel. Elle m’a sortie de sa vie. Estimant que je l’avais trahie. Elle n’a pas compris ma décision de la mettre de coté au moment ou j’avais besoin d’elle. Elle aurait voulu m’aider. A vouloir me protéger, je n’ai pas vu qu’elle aurait pu être un soutien. J’ai brisé une amitié chère à mon cœur, parce que j’ai été égoïste. J’ai beaucoup de regrets.

Depuis, pas un jour ne passe sans que je pense à elle. Elle me manque. Chaque jour un peu plus. Je souffre de son absence, j’ai besoin d’elle. J’ai besoin d’elle dans ma vie.

Toutes les personnes au courant de notre dispute y ont été de leur avis. A chaque fois, me désignant victime et elle bourreau. J’ai eu même droit au terme « perverse narcissique ». Des mots durs que je n’accepte pas. Elle n’est pas comme ça. C’est de ma faute. Tout est de MA faute.

Pour en revenir à la voyante, elle m’a dit que j’étais actuellement en train de m’accrocher à une amitié perdue. Que plusieurs personnes avaient traversé ma vie, plus ou moins marquantes. Que certaines de ces personnes n’en faisaient plus partie et qu’il fallait que j’accepte de les laisser partir. Que je lâche prise. Elle m’a dit que ces amitiés étaient perdues.

Alors certes ma meilleure amie n’est pas la seule à qui je m’accroche un peu désespérément mais c’est celle qui me touche le plus. Je n’arrive pas à me résoudre à tirer un trait sur notre amitié. Je n’arrive pas à me résoudre à penser que je continue mon chemin désormais seule, sans elle. Je n’arrive pas à concevoir ma vie sans elle. Et pourtant, tout à l’air vraiment fini….

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “Lacher prise

  1. Bon courage à toi pour cette période difficile. Il faut parfois laisser le temps au temps. La perte d’une amitié est toujours douloureuse.
    Sans t’y accrocher, ne désespère pas non plus, un jour peut-être, qui sait, vous arriverez à mettre des mots sur les maux et à recoller les morceaux pour retrouver votre relation.

    1. Ca fera bientôt un an que tout a commencé. C’est court et en même temps trés long 🙁

  2. Je te trouve très dure envers toi-même…
    Il n’y a pas de faute, pas de coupable, pas de victimes. Simplement des êtres humains dont l’énergie vitale n’est pas inépuisable. La vie ne t’as pas épargnée et que tu soies encore debout à avancer, là où d’autres auraient abandonné, je suis admirative. On évolue dans la vie et parfois les personnes qui nous entourent ne S’en rendent pas compte. Tu as eu besoin d’hiberner et de te recentrer…. Alors qu’il y a quelques années tu aurais donné encore plus jusqu’à t’oublier… Tu as fait ce que tu pensais être bon pour toi à ce moment ce qui prouve que tu as conscience que tu le valais bien en tant qu ‘humain. Ce n’est pas être égoïste, c’est être respectueux de soi-même. Courage ! C’est dur mais rien ne dit qu’un jour vous ne vous retrouverez pas ! <3

Laissez moi un commentaire !