Le fabuleux cercle fermé des mamans-pipi-caca

bebe-au-toilette

Comment appeler cet article autrement qu’avec ce qu’il est en réalité ? Je ne m’insurge pas, je constate. Lorsqu’on arrive à un certain age (pour ne pas dire 30 ans), l’horloge biologique a en général sonné depuis bien longtemps (ou pas). On veut ou on a des enfants. Et selon notre choix de vie, ou on en a, ou on a pas. Ou alors on en veut pas mais la c’est carrément autre chose.

On peut alors se mettre à jalouser la vie merveilleuse de toutes ces femmes qui s’extasient devant leur progéniture, en publiant chaque jour et à chaque instant sur les réseaux sociaux la nouvelle photo du petit dernier. Ah, oh, hi ! Si le monde était dans leur bulle tout le monde verrait pétiller ses yeux de bonheur devant tant d’innocence et de beauté… mais en vrai c’est pas le cas et les photos de mioches tout barbouillés bah ça fait chier tout le monde. Et je parle même pas de celui qui a eu la merveilleuse idée de créer une application qui va remplacer toutes les photos de bébés sur Facebook par des photos d’animaux (Quel génie!). Pratique lorsque vient le temps de la rentrée ou des fêtes de fin d’année.

Et pourtant, dans les coins trés reculés des chaumières, quelques irréductibles font de la résistance. Enfin …. si on peut appeler ça de la résistance. Ceux la je les nomme les mamans pipi-caca. Tu les reconnais de loin parce qu’en général leur progéniture les accompagne. Elles ne travaillent pas (ou travaillent à la maison) et n’ont pas un mais 2 gamins au minimum! Ouais parce que pour faire partie de la secte, un piot suffit pas, il en faut au moins deux (bien que parfois, il y en a qui ont tellement la fibre qu’ils y arrivent quand même). Leur quotidien se résume aux couches, ménage, école, couches, ménage, école, repas, couches, dodo. (en vrai faut remettre tout ça dans le bon ordre, je suis trop fatiguée pour ça).

Et s’il n’y avait que ça, chacun fait ce qu’il veut avec ses cheveux. Lorsque tu les rencontres, la première question qu’elles vont te poser c’est « tu as des enfants?« .

– Euh non (Et la tu te sens obligé :) Et toi ?

La c’est mort, tu l’arrêtes plus. Elle te donne les prénoms de ses enfants (que tu retiens pas parce que c’est pas essentiel de l’apprendre), leur age, combien ils pesaient à la naissance. Elle te raconte sa grossesse, son accouchement, son épisiotomie, à quel âge son aîné a été propre et que le cadet dit des nouveaux mots qu’il prononce mal hihihi c’est trop drôle. Et si tu essayes tant bien que mal d’enchaîner avec un sujet un peu plus « maîtrisé », qu’en général t’y arrives pas …. ou alors tu l’as perdu, elle t’écoute plus (elle est en train de se demander si elle a bien pensé à donner le doudou à la maîtresse le matin même .… aïe Catastrophe)….

Après ça on s’étonne que certains veulent pas d’enfants ….

Alors que je vous rassure, on ne devient pas forcément comme ça (enfin en vrai j’en sais rien j’ai pas d’enfants). Il existe aussi des gens qui continuent de voir plus loin que les fesses de leur gamins, qui continuent d’être invités chez des amis parce que leur discussion ne tourne pas qu’autour de ça, qui continue de faire l’amour, qui ne sont pas sans cesse en train de sentir la couche du ptit dernier pour voir s’il a fait caca, (la bonne occas’ pour raconter sa dernière trouvaille en matière de couche derner cri – si si tu sais pas elle fait de la musique !). Il y a des parents qui laissent vivre leurs enfants, les laissent jouer dans la terre, le sable, la boue, sans penser un instant qu’on va les traiter de parents indignes. Il y a des gens qui ont des amis qui n’ont pas d’enfants et qui voient toujours ces amis en laissant bien volontiers le petit à la grand mère pour pouvoir sortir. Il y a même des mères qui travaillent et prennent des vacances en laissant le petit à la crèche parce qu’elles sont fatiguées, qu’elles ont plein de choses à faire et qu’elles ont besoin de temps pour elles ….

Et pourtant le monde ne s’arrête pas de tourner pour autant ….

Et vous Maman-pipi-caca ou mère pas indigne ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Le fabuleux cercle fermé des mamans-pipi-caca

  1. J’ai pas d’enfant et j’en veux pas \o/ (j’assume : pas envie de passer d’aidant naturel à mère de famille sans s’arrêter sur la case « liberté », et comme j’ai trente-cinq balais… enfin bon, autre débat).

    Mais j’ai une meilleure amie quii a eu un bébé en mai. Grossesse difficile, accouchement compliqué, etc. Les photos du petit se font rares sur FB, même s’il y en a eu quelques unes à un moment, quand même. Meilleure amie écrit des histoires, voit des gens, est capable de parler de Game of Thrones et de Supernatural, et vendredi dernier, elle a laissé le bébé chez Mamie pour qu’on aille toutes les deux passer la nuit à revoir les films du Seigneur des Anneaux au cinéma. C’est une maman très attentionnée vu les premiers jours de vie du petit mais elle ne s’empêche pas de vivre pour autant. Et je trouve ça bien plus sain que les mamans pipi-caca. Parce qu’elles oublient de vivre et ce n’est pas certain que ce soit bon pour le petit sur le long terme.

    Enfin j’en sais rien, j’ai pas d’enfants XD

    1. Elle a effectivement bien compris l’importance de s’accorder des moments pour soi.
      Faut espèrer qu’elle reste comme ça longtemps 🙂

      Bravo pour ton choix assumé de ne pas vouloir d’enfants ! Pour ma part j’en veux mais pas maintenant. Et j’ai 32 ans, ce qui n’est pas toujours compris par mon entourage car à priori plus on fait des enfants tôt et mieux c’est !

      Merci pour ton commentaire

Laissez moi un commentaire !