Le jour où j’ai eu envie de faire du théâtre

affiche-du-theatre-des-varietes-paris

Aussi loin que ça remonte et dès la première représentation à laquelle j’ai assisté, j’ai toujours aimé le théâtre. J’avais d’ailleurs bien profité de ma formation à Paris il y a quelques années pour aller applaudir sur les planches, de grands noms (pour les plus connus) comme Josiane Balasko, Pierre Arditi ou Isabelle Mergault.

La pièce qui m’a le plus retournée, celle que j’ai préféré, est « Inconnu à cette adresse » que j’ai vu l’année dernière à la Salle Poirel avec ma soeurette.

J’aime le théâtre, plus que le cinéma, et je ne refuse jamais une invitation que ce soit pour une pièce de théâtre professionnelle ou amateur.

J’aime le théâtre et j’aime la scène. Aussi introvertie et timide que je suis, j’avais rejoint il y a plus de 10 ans maintenant, une troupe dans une MJC à Nancy. Nous avions alors préparé et présenté en fin d’année, une pièce en semi-impro ou je tenais un des 2 rôles principaux. Cette représentation n’ayant eu lieu qu’une seule et unique fois, j’ai été frustrée que ça soit déjà fini. L’année suivante, j’avais tenté de suivre une autre voie en m’engageant cette fois ci dans la troupe d’une comédie musicale en préparation sur 2 ans mais faute de temps et de moyens de transport j’avais du tout arrêter.

Ça doit faire 10 ans maintenant que l’idée me trottine dans la tête de reprendre des cours et de remonter sur scène. A chaque fois que j’assiste à une représentation, je rêve d’y retourner. Je rêve de réincarner un personnage, de ne faire qu’un avec lui et de me lâcher sur scène.

En fait, il n’a pas fallu grand-chose pour me décider. Lorsque soeurette a rejoint une troupe en septembre dernier, j’avoue que j’ai eu envie de sauter le pas. Mais c’était son « truc », SA troupe, SON moment et j’ai n’ai pas eu envie de lui piquer son activité. J’ai eu envie qu’elle me pousse un peu à la rejoindre.

Et puis je l’ai vue sur scène. Et j’ai pas résisté. Je lui ai demandé s’ils avaient une place pour moi. Après en avoir parlé à la troupe (ayant une pièce déjà bien commencée) qui m’a acceptée, j’ai pu enfin partager tout ça avec elle.

Ces deux dernières semaines, j’ai rencontré la troupe. J’ai pris connaissance de la pièce dans laquelle je n’ai pas de rôle puisque tous ont été attribués, mais finalement je donne la réplique pour les absents. Ça me fait du bien. Je suis réellement ravie d’avoir enfin sauté le pas. De pouvoir partager ça avec ma sœur. D’avoir enfin pu rejoindre une troupe de théâtre…. J’ai déjà hâte d’y retourner la semaine prochaine !!

 theatre2

Et toi tu aimes le théâtre ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Le jour où j’ai eu envie de faire du théâtre

  1. J’ai fait du théâtre de mes 8 ans à mes 16 ans, puis j’ai arrêté car je ne me sentais pas épanouie. On était toujours enfermé dans les mêmes rôles, les profs avaient tendance à nous donner un rôle « qui nous allait », dictaient notre façon de jouer (j’ai horreur de ça), et jouer un homme quand on est une fille c’était impossible.
    Le théâtre est censé être quelque chose de créatif et d’expressif et finalement je n’avais jamais l’occasion ni de m’exprimer, ni de créer, donc je me suis rendue compte que ça ne servait à rien et j’ai laissé tomber.

    1. C’est dommage mais je comprend ce que tu veux dire! Dans la petite troupe que j’ai rejoins il n’y a que des adultes, pas de prof, pas de meneur. Je crois que ça fait une différence. En 8 ans tu n’as jamais voulu tenter une autre troupe ou un autre club?

      1. De mes 8 à mes 12 ans j’ai été dans la troupe de l’école, qui était cool, puis de mes 12 à mes 16 ans j’ai fait des cours « officiels ». J’ai eu des profs différent mais ils avaient tous le même défaut.

Laissez moi un commentaire !