Le jour ou je suis devenue modératrice d’un forum

forumeuse

.

J’ai toujours beaucoup aimé participer aux forums sur internet. J’aime parler, partager des intérêts communs. J’ai vu de nombreuses amitiés naître grâce aux forums. Mais il y a bien une chose que j’ai toujours critiqué, c’est la modération. La capacité qu’avaient ces gens de casser une conversation en intervenant pour faire la police. Les règles à respecter et l’obligation de se présenter avant de poster, je trouvais que c’était cassant car ça limitait la spontanéité des gens qui voulaient juste participer sans arrières pensées. C’est vrai quoi, on pense pas toujours à lire les règles lorsque l’on cherche la réponse à une question sur Internet !

.

J’ai toujours trouvé facile de participer mais je n’ai jamais pensé que derrière ces modérateurs, ces policiers à l’œil partout, il y avait aussi des vrais gens et toute une organisation. Vous allez me dire, c’est logique, ouais mais on pense pas toujours à tout ça !

.

Et puis un jour j’ai reçu un message privé sur un forum auquel je participais. Ma mission, si je l’acceptais, aider à la relance du forum et de la plateforme, un peu à l’abandon. Pleine d’idées et investie d’une mission me tenant beaucoup à cœur, je me suis donc lancée dans une campagne de mobilisation des troupes en présence.

.

Quand investie jusqu’aux os, j’ai reçu quelques jours plus tard un nouveau message me proposant d’être modératrice, j’ai pas réfléchis (enfin si quand même un peu) j’ai accepté. Après tout il serait plus facile d’aider à la relance du forum si je m’embourbais un peu plus dans l’équipe.

.

Passée du côté obscur de la force et devenue l’une de ceux que j’ai toujours critiqué, je me suis rendue compte qu’être modératrice pour un forum, c’est quand même pas simple. Les règles sont établies pour une question d’organisation et ne sont pas faites pour emmerder les gens. Et quand il s’agit de les rappeler, le plus dur est peut-être de rester gentille pour ne pas faire de l’ambiance d’un forum déjà bancal un camp militaire hyper strict.

.

Au-delà de l’opération « relance » ou comment encourager les gens à poster sur un forum vide – opération qui semblait impossible mais qui est un petit succès malgré tout – il faut aussi  proposer du contenu lorsque les gens ne savent pas trop quoi dire et ça, c’est encore une mission compliquée pour une Bountynette plutôt suiveuse que meneuse dans les forums. J’avoue qu’au premier jour de mon nouveau boulot, ma première question a été « Est-ce que je poste dans la bonne catégorie ?« . Un comble pour une modératrice serait de se faire modérer par un autre modérateur vous croyez pas ?

.

vive-anarchie-2

.

Le truc le plus simple dans la modération est d’approuver les sujets lorsque tout se passe bien et que les gens se présentent. Mais le plus dur c’est d’arriver à ne pas se prendre pour Dieu et de rester sympa dans ses mots lorsque l’on modère, et que l’on fait la police. « Nan mais tu vas aller te présenter non de Diou ?« 

.

Au final, et malgré quelques ratés d’organisation, ça me fait tout bizarre d’être dans le cercle un tout petit peu fermé des modos. Je vois les forums différemment maintenant. Bon si je devais en retirer quand même une petite leçon c’est qu’être modératrice c’est pas seulement être de celle qui a son pseudo écrit en rouge, en vert, en gras, c’est aussi faire partie d’une équipe. Et lorsque l’ambiance de l’équipe est au beau fixe, le forum tout entier s’en ressent.

.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Le jour ou je suis devenue modératrice d’un forum

  1. Il te reste maintenant à etre administratrice de forum:). Tu verras c’est pas mal aussi.

    1. Je l’ai été une fois. Mais mon forum n’a jamais décollé je n’ai jamais eu plus de 10 inscrits …. :-/ je suis sure qu’il existe encore sauf que j’ai perdu tous mes codes d’accès !

  2. et qui plus est, une très bonne modo 🙂

    modo, je n’ai jamais été modératrice – administratrice, oui, mais comme toi, j’ai perdu les codes du forum huhu !

    1. Un forum que son administrateur a supprimé en début de semaine sans réfléchir aux consequences. Oui cet article n’est malheureusement plus d’actualité !

Laissez moi un commentaire !