Ma première Soft Party !

soft parisJ’ai passé une semaine à travailler, apprendre, lire, étiqueter, une semaine ou je n’ai pensé qu’à cela. Une semaine ou j’ai délaissé mon homme, ironie du sort, pour préparer la soirée de vendredi.

Oui parce que vendredi a eu enfin lieu ma première Soft Party en tant qu‘ambassadrice du bonheur. C’était le moment ou j’allais enfin savoir si oui ou non j’ai eu la bonne intuition de me lancer la dedans. Et bien j’ai le plaisir de vous annoncer que je ne me suis pas trompée.

J’ai été vendeuse à domicile il y a 15 ans et j’en ai gardé un très mauvais souvenir. C’était à la grande époque des réunions Tupper*, Stan*ome, et j’en passe, ou tout le monde voulait surfer un peu sur la vague. Les produits que je devais vendre ? Des produits de beauté pour la marque Avon ! Crèmes pour le visage, anti-rides, maquillage. Et quand je vois maintenant à quel point ce genre de chose ne m’intéresse pas, je comprend à quel point je n’avais aucun avenir dans ce métier. Je me suis bien ramassée, faut dire que c’était il y a 15 ans, j’étais adolescente, Internet n’existait pas, et j’avais d’ailleurs jamais eu de formation. Comment savoir vendre une crème lorsque l’on est soi-même trés peu consommatrice ?

Me lancer dans la vente de jouets intimes à domicile était risqué. Au souvenir de cet échec s’ajoutait la crainte d’être trop timide, de ne pas réussir à prendre la parole en public, de chercher mes mots. D’avoir peur d’être inférieure….

J’avais la motivation, j’ai sélectionné ma société. J’ai cru en moi. Et j’ai eu raison.

nouveau-sextoy-vibromasseur-ecolo-lilith-4831525ozjlpVendredi soir, je me suis découverte autrement. Malgré quelques cafouillages verbaux qui ont plus fait rire qu’autre chose et quelques petites raccords à faire sur certains discours, je peux dire que j’ai assuré. J’ai réussi à captiver l’attention en parlant de mes produits, à l’aise, sans voix qui tremble. Sans avoir l’impression de réciter une leçon. J’ai été naturelle comme si j’étais faite pour vendre des vibromasseurs !

Le plus drôle c’est que j’ai eu beaucoup plus de plaisir à vendre les cosmétiques sous la couette et les jouets intimes, que la lingerie. Comme quoi je suis définitivement coquine et libérée et que c’est aussi la clé pour réussir dans ce job.

J’ai réussi à être neutre, à parler de clitoris, point g et pénétration anale sans rougir, sans vulgarité, sérieusement mais en faisant sourire mon auditoire.

J’ai réussi à faire rire, à mettre les clins d’oeil ou il fallait, sans mauvais goût. J’ai réussi à répondre aux questions sans problème et à être une super conseillère en pièce intime.

J’ai réussi à transmettre le bonheur, le fameux, et les filles présentes étaient ravies de leur soirée.

Lorsque j’ai annoncé mon chiffre en rentrant à mon homme, il a été fier de moi. Du coup, lui qui ne croyait pas en moi, qui ne croyait pas que je réussirais, qui a râlé plus d’une fois cette semaine parce que j’étais obsédée par la préparation de ma réunion, a fini par admettre que je suis faite pour ce job. Il est maintenant mon premier supporter et commence déja à prospecter pour me trouver des clients et des réunions.

Je me lance aujourd’hui dans l’aventure avec beaucoup de joie et de confiance. J’aime ça, ce job me rend heureuse. Qui peut en dire autant après une première journée de boulot ?

softparis_250_250_01

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “Ma première Soft Party !

  1. Génial!!! Si un jour tu cherche une clientèle en Franche-Comté, je cherche une ambassadrice!!! L’idée de me lancer me taraude depuis un moment, lol peut être vas tu me donner envie de sauter le pas :-*

  2. C’est super hein !!! même si on travaille pas pour la même société les produits sont justes génial et oui on se découvre un personnage coquin qu’on n’aurait jamais imaginé dans un autre boulot..bonne continuation

    1. En fait c’est moi, je peux dire tout ce que je veux, on m’écoute. Je fais passer des messages, je tord le cou aux tabous et aux idées reçues et c’est juste génial !!!

  3. Le hasard fait bien les choses : je repasse sur ton blog après des mois d’absence de la blogosphère et je tombe sur cet article. Je ne savais pas que tu t’étais toi aussi lancée chez Soft Paris, félicitations pour cette première réunion ! 🙂

    Je t’en souhaite du coup plein d’autres aussi agréables, et du courage pour développer tout ça. C’est jamais facile un lancement, mais au moins là, le job derrière est plus qu’agréable. ^^

    Maintenant, j’espère juste que tu n’es pas allée à la formation sexo d’aujourd’hui (enfin, j’espère pour moi, parce que vu le sujet, ça a du être fort intéressant), sinon, je vais encore plus me mordre les doigts de n’avoir pu y être présente. ;D

    1. Nan mais j’hallucine, il a fallu que je relise ton comm deux fois pour être sure ! C’est drôle qu’on soit toutes les deux chez Soft et finalement presque dans la même équipe si tu es de Strasbourg !

      J’étais à la formation hier et c’était génial !

      Qui est ta leader ? Tu es sur le groupe génération soft aussi ?

      1. Oui, je dois avouer que c’est assez sympathique, comme coïncidence. J’pense que du coup, on aura certainement l’occasion de se croiser en formation ces prochains mois. ^^

        Ça avait l’air oui ! Faut dire que Alain Héril maîtrise son sujet, j’avais déjà eu l’occasion de le croiser il y a quelques années lors d’une journée nationale. Maintenant, il va falloir que je rattrape mon retard sur cette formation ! C’était ta première du genre du coup ?

        A vrai dire, c’t’un peu compliqué. Vu que j’ai fait une pause d’un an, mon ancienne leader a quitté Soft pendant ce temps.. j’ai donc été rattachée à Sylviane, que tu as certainement croisée hier, mais j’aimerais bien voir pour avoir une leader sur Strasbourg directement, ça fait loin la Lorraine. ^^
        Pour le groupe, pareil, je suis juste en train de reprendre mes marques sur facebook. Du coup, il va falloir déjà que je le trouve. 😀

        1. Oui c’est même sur ! On fait finalement partie de la même équipe, puisque Sylviane est la leader de ma leader ^^ et elles ont décidé de faire leurs formations ensembles. Après j’imagine que Sylviane va séparer ses filleules par zone parce que c’est vrai que ça fait loin pour toi !
          Le groupe est privé, il y a quelques bonnes infos dessus, et l’organisation de covoiturage pour les filles qui viennent de loin justement.
          Tu peux retrouver mon profil FB sur la colonne de mon blog et m’ajouter, je t’ajouterai au groupe en envoyant un message à Sylviane pour qu’elle t’accepte. 😉

Laissez moi un commentaire !