Mes conseils de blogueuse pour un bon référencement

conseils de blogueuse

.

Je ne suis pas une experte mais j’ai maintenant assez d’expérience pour rassembler ici tous les conseils  de référencement chinés à droite à gauche (bah oui je suis une experte de la recherche google ça au moins c’est certain.)

.

Déja, le référencement c’est quoi ? En gros c’est ce qui t’amène un certain nombre de visites depuis les moteurs de recherches et qui te fait sourire en voyant les mots clés tapés pour tomber chez toi (mais toi mon lecteur tu viens d’où ? de la planète mars ?) Je ne répondrai pas à cette question, mais en gros, si tu fais ça bien, ça finit par payer.

.

Premier conseil : Sur un ou plusieurs mots clés tu te positionneras

blogging image.

Réfléchis, il y a bien un ou plusieurs mots clés qui te viennent à l’esprit pour qualifier ton blog ? A la base, cette question faut se la poser au début, avant même de créer le blog. Le top étant qu’un des mots clés figure dans ton nom de domaine (la barre d’adresse).

Pour exemple : Avant de transférer mon blog ici, son nom de domaine était « http://pinup-romantique.fr ». Pourquoi ? Parce que je voulais qu’en tapant le mot pin-up dans google on arrive chez moi. Pin-up étant plus souvent orthographié « Pinup » c’était carrément parfait. 70% des visites en provenance du web contenaient ce mot clé et mon page rank a montré de trés bons résultats trés tôt.

Il existe un outil « Adwords » pour calculer tout ça et trouver les mots clés les plus tapés dans les moteurs de recherche (ou parce qu’il y a pas que Google dans la viiiie – Ah bon ?) et sous quelle orthographe.

.

Deuxième conseil : Des liens entrants tu chercheras

.

Alors ça je ne l’ai appris que trés récemment grâce à une super communauté dont je vous parlerai bientôt, les liens en provenance des autres sites (les vrais bons liens profonds qui ne contiennent pas d’attribut « No-follow » dans leur structure – oubliez Facebook) vous permettent de profiter du positionnement de ces sites dans le référencement google. Ils partagent leur « jus » avec vous et ces liens, les moteurs de recherche les prennent en compte dans le calcul du page rank.

.

petit chat

.

Mon astuce qui a fonctionné pour mon ancien blog (celui ci n’est encore trop récent pour montrer de vrais résultats), est de s’inscrire dans de bons annuaires.

Ces annuaires n’apportent pas de visites, mais certains sont bien placés, possédant un fort page ranK et donc apportant vraiment beaucoup en termes de « jus ». Evidemment, s’inscrire sur ces annuaires est un long travail, qui requiert beaucoup de temps, de mots puisqu’il faut une description unique et inédite et bien souvent avec beaucoup de mots. L’admission à ces annuaires est soumise à approbation souvent dans un laps de temps plus ou moins long mais je vous assure ça paye.

.

Je vous invite à visiter cet article reprenant une liste des annuaires de qualité. Perso j’en ai testé deux : Webrankinfo et Costaud.net (qui offre aussi une bonne visibilité en termes de visites).

L’autre astuce pour obtenir des liens entrants est de faire du guest-blogging. Entendez par la, aller publier un article avec des liens vers chez vous chez un autre blogueur pour qu’il vous fasse profiter de son référencement.

.

Troisième conseil : Tes images tu renommeras.

.

C’est une des bases essentielles à un bon référencement. Pourquoi ? Parce que beaucoup de recherches proviennent des recherches d’images. Alors bon c’est pas compliqué, on évite de laisser le titre de base de son image (qu’elle soit perso ou chipée sur Google image) et on remplit les attributs comme il faut. Le mieux c’est que cette image colle bien à l’article (quand même) et hop c’est dans la poche ! On choisit des mots clés pour ses images, en rapport avec son article, et pertinents ! C’est mieux 😉

.

Quatrième conseil : Tes permaliens tu soigneras

On y pense pas souvent mais les permaliens (ces liens qui sont associés à chacune de tes pages) sont importants. Alors bon, on évite de laisser des chiffres et des lettres qui ne ressemblent à rien et on chouchoute ses permaliens en leur attribuant une structure propre et sans bavure.

Exemple : On ne dit pas : http://monblog.com/2012/0215487745

Mais : http://monblog.com/articleinterressantsurlesgrenouilles

.

Cinquième conseil : Tes titres tu choisiras (et bien)

.

un_bon_titre_smallLe titre d’un article est la première chose qui attire l’oeil et qui fait que le lecteur s’attardera ou pas. L’un des conseils dénichés sur le web est de monter ses titres en pensant à ses lecteurs et non à Google. Moi j’ai envie de vous dire, la faut un juste milieu. Le mieux est qu’il y ai au moins un mot clé de l’article qui y est associé. Juste un. Histoire que les gens en tapant une recherche et en tombant chez vous, ne tombent pas complètement à coté.

Exemple : Votre article s’intitule « Chat alors mais ils sont fous ! « 

Il parle des scandales alimentaires qui font rages en ce moment dans l’actu. Vous avez voulu faire genre je parle familier, parce que vous avez pensé à votre chat qui mange ses croquettes au boeuf tous les jours (et si c’était du cheval ? ) n’empêche que ça n’a aucun rapport… forcément.

.

On pourra me répondre que les moteurs de recherche prennent aussi en compte le contenu dans le référencement. Oui mais si vos permaliens sont structurés par les titres, qu’est ce qui va compter en premier ?

.

Bon voila pour un premier jet de conseils on s’arrêtera la. D’autres suivront probablement mais je vais pas dévoiler toutes mes cartes d’un coup. Cet article est déja assez long. (Quoi vous avez tout lu ? Bravo ) Et puis j’en ai encore beaucoup à apprendre … 

.

Ah oui. Si vous voulez de bon outils pour mesurer votre référencement vous en avez deux :

– Pour mesurer votre page rank. (Note de votre référencement entre 1 et 10 sachant que seul facebook et Google sont à 10) : http://www.pagerank.fr/

– Pour voir ou vous en êtes dans votre boulot pour référencer votre site (plein de bons conseils, cet outil est fantastique!) : http://www.woorank.com/fr/

.

Et puis soyez patients. Le référencement c’est long. Il faut en moyenne 4 à 6 mois pour qu’un site soit correctement référencé (le temps que les robots fassent leur boulot).

.

Allez hop ! Au boulot !

pinup blogueuse

——-

Et pis on n’oublie pas mon concours par la-bas Jusqu’au 22 mars !! -> Concours 

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 thoughts on “Mes conseils de blogueuse pour un bon référencement

  1. Hey !

    Merci pour ces conseils ! Perso, j’utilise aussi le SEO de wp pour voir si je suis dans le bon avec mes mots clés. Mais le référencement, quelle chiantise ! Surtout avec les annuaires, c’est très fastidieux, mais c’est vrai que ça vaut le coup. En tout cas, pour les images, je n’y avais pensé et je faisais un peu ma flemmarde dessus, je vais corriger le tire tout de suite !
    J’attends les futurs conseils avec impatience ! 😉

    1. De quoi tu parles exactement quand tu parles du SEO de Wp ?

      1. Ben, si je me trompe pas, c’est un pluguin que tu peux charger gratuitement dans wordpress et qui t’indique à chaque fois sur tes articles si tu es dans le bon ou pas avec tes mots clés pour améliorer ton référencement sur google.

        1. J’ai trouvé ! C’est fantastique ce truc !! Un grand merci !!

Comments are closed.