Non le Burlesque n’est pas grotesque !

Par cet article, je compte bien faire la chasse aux idées reçues et aux « oh my god, je suis choquééée » et vous faire découvrir un peu de ce monde que j’ai moi même découvert tout récemment. Le burlesque, ou Cabaret Burlesque et/ou notamment Le new Burlesque : Mais qu’est ce donc ??

dita-von-teese-20071205-346526Déja, on commence par remettre les choses à plat : Non le burlesque n’est pas grotesque. Le mot burlesque, si on le définit dans notre langue qu’est le Français, nous amène au grotesque, à l’humoristique. En fait non, vous n’y êtes pas. Le  sens du mot burlesque est à rapprocher du sens Américain, comme un genre populaire de divertissement. En fait, il nous vient de l’après guerre avec l’apogée des Pin-up et c’est la médiatisation des numéros de la belle Dita Von Teese qui le popularisent. Les numéros se veulent plus modernes, mais le style pin-up et surtout ses codes vestimentaires est toujours bien présent. Et ces fameux codes vestimentaires ne sont rien d’autre que des plumes, des paillettes, et des frou-frou en veux-tu en voila. Allez hop on ressort les corsets, les porte-jarretelles et les bas, et on montre ce que sait faire une vraie femme !

L’effeuillage burlesque n’est pas du strip tease. On ne se trémousse pas juste pour se trémousser. On ne se déshabille pas juste pour se déshabiller. L’effeuillage se veut moins vulgaire et provocateur, plus glamour et sensuel. Une effeuilleuse ne finit jamais nue. La plupart du temps, elle finit en culotte à frous frous, et nippies (ou caches-tétons – ou pasties) L’effeuilleuse choisit sa chorégraphie et sa musique, elle raconte une histoire, elle fait passer un message. Pendant, les 3 ou 4 minutes du spectacle, elle oublie le quotidien et donne tout sur scène. C’est une personne dont les aléas de la vie ont fait comprendre que ça sert à rien de se morfondre. Qu’il ne faut pas s’oublier et qu’il faut juste s’affirmer. Se faire du bien.   

effeuillage-burlesque-pin-up-4

« Il faut être parfaite pour monter sur scène. » Mais carrément pas ! Oublié les spectacles des Follies Bergères, ou du Crazy Horse ou les filles doivent être parfaites, leur chorégraphie réglée au millimètre. Ce qui fait l’essence du New Burlesque c’est que n’importe qui peut monter sur scène. Les complexes au placard, on affirme ses rondeurs, on dévoile sa féminité, on se montre telle que l’on est vraiment. Le but est aussi de décomplexer le public, de donner le sourire aux femmes, comme aux hommes. L’univers exubérant, sans tabou et un peu décadent du new burlesque laisse à chacun un espace de détente et de glamour qui fait simplement du bien.

Le new burlesque est une fête, une comédie vaudevillesque, une sortie un peu folle et décalée qui permet de s’extirper un temps de la morosité actuelle et des soucis quotidiens. Sans penser un instant à monter sur scène. Sans penser un instant au sexe vulgaire et tabou des clubs un peu glauques de strip tease comme on voit dans les films américains. Je vous assure vous devriez essayer. Soyez spectateurs. Osez sortir de votre routine quotidienne et bouleversez vos propres tabous, je vous promet que vous ne serez vraiment pas déçus !!

Source et inspirations : Le new-burlesque et ses pin-up

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Non le Burlesque n’est pas grotesque !

  1. N’ayant jamais eu l’occasion de tester, je vais me contenter de te croire sur parole 😉

  2. Merci à toi, Bountynette, pour ce superbe article.
    Merci de faire connaître le courant burlesque des effeuillages, si magnifiques.
    Hé oui, bien trop de personnes se font une idée complètement fausse du burlesque et des effeuillages.
    Il faut prendre le temps de connaître….

  3. Un film super sur le Burlesque c’est Tournée de Mathieu Amalric… une beauté ce film, je l’adore, tellement beau, vrai contrairement à Burlesque, le film avec Christina Aguileira, pas mal mais différent, plus accès sur le chant.

  4. J’ai déjà été tenté par l’effeuillage, mais au vu de mon âge (18 ans), j’ai toujours eu peur d’être un peu rejetée.. En tout cas, quand j’aurais l’argent, j’espère que cette fois, j’oserai.

    1. 18 ans c’est vrai que tu es jeune mais tu sais aussi que je pense qu’il ne s’agit pas d’une question d’argent non plus ! Il suffit de se lancer, s’interresser au milieu et il finit par s’ouvrir à toi !

  5. Le BURLESQUE est un art scénique, trop souvent mal décrit par les médias . C’est si beau, si vrai et l’échange entre les performeuses et leur public (femmes et hommes) est très vivant.

Laissez moi un commentaire !