Nos débuts dans le libertinage

Lorsque tout a commencé

Tout est parti d’une confidence sur l’oreiller. Ce jour la je confiais à mon geek que j’aimerais passer au niveau supérieur niveau sexualité. C’est pas que la routine s’est installée (mais presque) mais j’en suis arrivée à un point ou j’ai envie de « plus ». Réaliser mes fantasmes, me sentir vivante. Entre deux confidences, je lui confiais que j’aimerais trouver une partenaire pour réaliser mon fantasme lesbien et qu’aller en club libertin pourrait réveiller en nous quelques envies coquines.

De fil en aiguille, nous commencions à discuter de la possibilité de libertiner. Comment pourrait t’on réagir en voyant l’autre avec un ou une autre partenaire ? Mon geek est de nature trés jalouse et sa  possessivité est parfois difficile à vivre. S’il m’a avoué que me voir avec une femme ne lui posait aucun problème, en revanche, il serait moins facile pour lui de me partager. Pourtant, le sujet du libertinage a fait un petit bonhomme de chemin dans sa tête et il s’est mis à y réfléchir. Je crois même qu’aujourd’hui il est guéri.

Par un heureux hasard, je rencontrais quelques semaines plus tard un couple de libertins en réunion disposés à nous initier, tout du moins à nous parler, répondre à nos interrogations, et plus si affinités….

Une rencontre a été fixée un mois et demi plus tard. Le temps de réfléchir, mûrir cette grande décision, avant de sauter dans le grand bain. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on a bien mûri. On a beaucoup discuté, on s’est fait des promesses, avons discuté en toute honnêteté de nos attentes, de nos limites. On s’est beaucoup rapproché, et la routine sexuelle a disparu comme par enchantement.

Nous avons discuté avec mon client libertin tous les deux, des pratiques courantes et de la vision que l’on avait du libertinage et sans attendre, nous nous sommes jetés dans le grand bain en nous inscrivant sur un site de rencontre libertin.

Nous deux et le libertinage

Lorsque l’on se lance dans le libertinage il faut beaucoup communiquer dans le couple. Communiquer cela signifie parler à coeur ouvert et sans tabou, et surtout s’écouter. Avec mon geek, nous nous sommes fait une promesse. Celle de ne jamais nous mentir, de tout dire. Le libertinage apporte la liberté de coucher avec qui l’on veut, mais elle ne supprime pas l’infidélité pour autant, dés lors qu’il y a secret, il y a tromperie et ça c’est aussi dangereux pour une couple libertin que pour un couple classique.

Nous pratiquerons un libertinage de couple c’est à dire que nos rencontres se feront exclusivement en couple. Il n’est pas question de trouver une maîtresse ou un amant, de participer seuls à une orgie ou un plan à trois. Tout ce qui touche au sexe se fera ensemble.

Nous avons également pris la décision de ne pas faire de 2+2. Le 2+2, c’est une variante de l’échangisme lorsque les partenaires sont échangés mais séparés. Chaque nouveau couple constitué se retrouve dans des pièces séparées. Bien que cette pratique permette de s’abandonner plus facilement dans les bras de son nouveau partenaire, nous ne sommes pas encore prêts à être séparés dans l’intimité.

Concernant l’échangisme, c’est une question en suspens qui dépendra de nos premières rencontres. Pour ceux qui ne savent pas, l’échangisme c’est l’échange des partenaires lors d’un rapport avec pénétration. Ne sachant pas comment on réagira la première fois, on préfère mettre ça en « si  feeling » bien que nous ne sommes pas contre tous les deux.

Côte à côtisme, mélangisme, le libertinage « soft », nous permettra d’y aller en douceur, sans nous brusquer.

A coté des questions de pratiques il nous a fallu réfléchir à d’autres questions plus « terre à terre » :

  • les bisous : à réserver au couple ou pas ? Certains libertins associent les bisous à l’amour et n’embrassent pas hors couple. Pour cela, chez nous pas de restrictions !
  • la bisexualité : 90% des femmes libertines sont bi. C’est un constat que j’ai fait suite aux premières visites que j’ai fait sur le site. Le suis-je ? Je crois que ça ne fait aucun doute la dessus ! Quant à Monsieur ? Non. « même pas en rêve !« 
  • les rencontres : chez nous ou ailleurs ? Sommes nous équipés, pouvons nous recevoir chez nous ? La réponse est non. Je n’arriverai jamais à me lâcher si je suis chez moi.
  • La pénétration A : A autoriser hors couple ? Réponse tranchée : non. Ce sera une pratique à réserver qu’en couple. Trop intime, trop « fragile ».
  • L’âge, les critères. Sur les sites libertins on trouve de tout. Mais la tranche d’âge des libertins se situe en grosse généralité autour de 40-55 ans. Il y a de trés jeunes couples, mais aussi des couples plus âgés (la soixantaine passée). Au début, mon geek ne faisait aucune sélection, prêt limite à sauter sur tout ce qui bouge, et nous nous sommes retrouvés à discuter avec des gens de plus de 55 ans. Si nous n’avons pas trop d’exigences physiques, il y a des limites à établir. J’ai fixé à 50 la marge haute, et à 30 la marge basse.

 

 

Prêts à libertiner

Nos limites et critères définis nous avons commencé notre prospection sur le site. Mon geek s’est pris au jeu et gère désormais le coté « abordage des couples« , draguant un peu tout ce qui bouge, mais toujours avec respect. J’interviens dans un second temps pour valider, car nous avons établi que j’aurais le dernier mot.

Nous avons rempli et peaufiné notre annonce plusieurs fois, indiquant nos limites et exigences pour ne pas perdre de temps, et avons fait une séance photo plutôt trés coquine pour alimenter nos albums publics et privés (accessibles aux couples autorisés).

Il n’est pas toujours facile de gérer ses ardeurs, et parfois il accepterait tout, sans vérifier au préalable si le couple en face correspond à nos attentes. La première chose qu’il regarde c’est les photos, tandis que je gère le coté profil, et vérifie les détails. On s’entend plutôt bien et on s’accorde souvent pas trop mal. Aujourd’hui, nous avons accroché plusieurs couples dont une rencontre est envisageable, et il ne fait nul doute que notre agenda va vite se remplir……

Quant à notre libido ? Elle a tout simplement explosé ! Magique ?

Allez promis, je vous raconterai notre première rencontre….

 

Et vous, seriez-vous prêts à « libertiner » ?

 

Plus d’infos

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laissez moi un commentaire !