Notre cérémonie geek et Laïque (1ère partie)

Le jour ou nous avons décidé de nous marier, ou plutôt le jour ou Mon geek m’a demandé de l’épouser (non non je ne m’y attendais pas du tout lol), et avant même de nous lancer dans la préparation ou la recherche d’un thème, nous étions d’accord tous les deux sur une chose. Celle de la question importante de la cérémonie à l’église. Un choix mûrement réfléchi qu’il a fallu faire accepter par nos familles. En tout cas au début difficilement.

Nous voulions un moment qui nous ressemble, un moment sincère tout comme l’est notre amour. Ce qui me gênait dans l’église ce n’était pas tant le fait de la religion si présente dans la cérémonie, mais bel et bien de la préparation. Comment faire comprendre à un prêtre que nous étions un couple original et que nous voulions une cérémonie à notre image. Comment faire comprendre à un prêtre que Steven, non baptisé, n’avait pas l’intention de l’être, car ne croyant pas en l’église.

Durant les premières semaines de préparation, je me suis mise en quête de trouver une alternative à l’église, sans pour autant nous contenter de la mairie. Nous aurions pu personnaliser la cérémonie civile mais ce n’était pas suffisant.

Sur Internet, j’ai vite trouvé la solution. Une cérémonie laïque, dite d’engagement. J’ai parcouru des dizaines de sites sur le sujet, lu des témoignages, et finalement c’était ça qu’il nous fallait. Le mot était encore inconnu et je n’avais jamais assisté à ce type de cérémonie, mais c’était ça qu’il nous fallait.

Copy-2-of-IMG_1297

Ça me semblait pas trop compliqué. Choisir des textes, écrire quelques introductions, puis trouver un ami pour faire office de Maître de cérémonie. Un joli lieu et hop le tour était joué. Mais plus je lisais sur le sujet, plus je me rendais compte de l’ampleur de la tâche. La logistique me faisait peur et tout gérer encore plus.

Puis en novembre de l’année dernière, nous nous sommes rendus au salon du mariage. Nous n’avions pas vraiment d’objectifs en tête, mais le salon du mariage représentait pour moi un passage obligé dans la préparation. De stands en stands, nous nous sommes vite rendus compte que le mariage était un monde. Des  prestataires en veux tu en voila, tous prêts à remplir leur agendas, tous prêts à accorder de supers réductions sur des forfaits déja trés élevés. Nous petits futurs mariés au budget réduit, étions des fourmis dans ce monde pour ne pas dire impitoyable… Et puis, alors que nous survolions les stands sans espoir, et que nous arrivions au bout de notre visite, un stand a retenu mon attention. « Lorraine Célèbrating » « Cérémonie Laïque« . Tiens donc, et si on prenait des professionnels pour notre cérémonie ?

Nous nous sommes approchés, puis nous avons demandé quelques renseignements. Ils semblaient un peu étonnés de notre démarche. Nous leur avons donné nos coordonnées, puis brièvement expliqué nos souhaits et nous avons attendu qu’ils nous rappellent.

Quelques jours plus tard, la machine était en marche. Les rendez vous étaient pris. Stéphane et Emmanuelle officieraient pour notre cérémonie laïque.

Je parlais souvent de la préparation à l’église. Réfléchir aux valeurs, à l’orientation de notre mariage. Finalement, travailler avec Stéphane et Emmanuelle, sur cette cérémonie, c’était une véritable préparation au mariage. Ce qu’on a appris, c’est qu’on enchaîne pas des textes choisis comme ça pour le plaisir. Une cérémonie ça se travaille, ça se mûrit. Nous avons travaillé environ 6 mois sur notre cérémonie. Nous la voulions, à notre image certes, mais émouvante, personnelle et inoubliable. Nos officiants nous ont beaucoup aidé.

J’ai écris la plupart des textes de la cérémonie, supervisée par mon Geek qui avait toujours son mot à redire sur certains développements un peu trop longs (réflexions plus ou moins bien acceptées par moi d’ailleurs parfois un peu susceptible lol). Nous avons associé à la cérémonie des personnes chères à notre cœur, en leur expliquant avec le plus de surprise possible de quoi serait fait notre cérémonie. Aucun des invités au mariage n’avait jamais entendu parler de ce genre de cérémonie. Avec le thème annoncé par le faire part, je crois que les gens étaient véritablement dans l’inconnu. C’est ça qui était encore plus bon. L’originalité était totale.

Au fil des mois, la cérémonie devenait LE moment que je voulais le plus important du mariage. Bien plus qu’un autre. Nous avons été heurtés à plusieurs difficultés, la page blanche, le manque d’inspiration. La cérémonie qui part pas dans le bon sens. Un proche qui ne sera finalement pas la  pour lire pendant la cérémonie. Un lieu toujours pas défini…. Puis petit à petit et avec l’aide toujours précieuse de Stéphane et Emmanuelle, tout s’est dessiné. La cérémonie s’est écrite presque naturellement. La ligne était celle que nous voulions lui donner. Et puis quelques semaines avant le mariage, enfin, nous avions un lieu pour la célébrer.

Le matin du mariage, je n’avais aucune idée de ce que ça donnerait. Je n’avais pas spécialement prévu une décoration particulière. Juste du blanc du noir. Sous un arbre, dans l’herbe. Je savais que l’émotion de la cérémonie valait bien tout la décoration du monde. Je n’avais qu’une hâte c’était d’y être. Ma meilleure amie avait confectionné un rideau d’origami en noir et blanc juste pour l’occasion, accroché à une arche qui était au centre de notre décoration. Grâce à la jolie décoration de nos officiants et au joli rideau d’origami, deux chaises, un pupitre, une nappe et une table, nous avons créé un véritable cocon avec nos proches. J’avais aucune idée du rendu final. Tout était dans mon imagination, et j’ai donné le champ libre à mon papa et à mes frères qui ont assuré comme des rois. L’allée centrale était prête et n’attendais que nous.

10429837_1515388352026383_8210190240177899772_n

Vers 15h, dés l’instant ou j’ai enfilé ma robe, le temps s’est arrêté. Hors du temps, du stress, il ne me restait qu’à profiter. Je savais alors qu’en bas, à la salle, tout le monde s’affairait pour finir de préparer ce moment magique.

Steven et moi étions dans notre monde, sur notre nuage. Une journée qui avait bien commencé. Juste parfaite.

Et puis il y a eu la sortie de la mairie. Avec elle, la pluie. Je crois que pendant un instant, je suis redescendue les pieds sur terre. La pluie. Tout était prévu pour une cérémonie en extérieur. Le plan B, tout rentrer pour faire ça dans la salle du vin d’honneur, c’était un plan B. Non il fallait que ça reste magique. Quand je suis arrivée sur le lieu de la fête et de la cérémonie, je me suis éclipsée dans la cuisine de la salle pour souffler et me rafraîchir. Emmanuelle, officiante, est venue pour me poser la question fatidique : que fais t’on ?

Non non non je ne veux pas entendre parler de rentrer tout à l’intérieur. Je ne veux pas attendre, je ne veux pas annuler. C’est notre moment. LE MOMENT. Je crois que j’ai été incapable de proposer une solution. J’étais stressée, dégoutée par le temps, voyant du coté de l’oeil tous mes invités arriver avec des parapluies, et cherchant un endroit ou s’abriter. Sauf qu’il n’y en avait pas.

Et nous avons finalement pris une décision …..

(la suite )

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 thoughts on “Notre cérémonie geek et Laïque (1ère partie)

Laissez moi un commentaire !