Notre cérémonie geek et laïque (2ème partie)

(la première partie est ici)

A cette instant un peu brouillon et complètement inattendu de notre journée de rêve, je savais pas vraiment ou étais alors mon jeune mari. La décision que j’ai prise était risquée. Si la pluie était pour l’instant assez faible, le pari était risqué de mouiller un peu plus tout le monde. Mais je l’ai pris. Je crois que j’avais peur de le regretter – quelque soit ma décision d’ailleurs.

Les bancs mouillés par la pluie ont été essuyés, la belle allée prévue pour la mariée (moi donc) a été supprimée et chacun a du se serrer pour tenir sous les tonnelles. Comme tout le monde n’a pas pu tenir sur les bancs certains étaient restés à l’arrière, près de la petite salle du vin d’honneur, et d’autres s’abritaient sous les parapluies. Je m’étais assurée que si on maintenait la cérémonie dans cette configuration, tout le monde pouvait entendre et que le matériel sono était bien à l’abri. L’arbre sous lequel tout était placé était heureusement suffisamment feuillu pour ne pas laisser passer les gouttes. Finalement la pluie s’est vite arrêté et a fait place à un beau ciel bleu à la fin de notre cérémonie et à point pour notre vin d’honneur !

Question timing, on était pas trop mal je crois. Sur le planning pourtant trés serré, on n’avait prévu que 10 minutes pour l’installation des invités. Ces 10 minutes m’ont paru une véritable éternité !

Après avoir rassemblé tout le monde pour le cortège, enfants d’honneur et demoiselles d’honneur, mari et maman du marié, nous étions en place pour faire notre entrée. A cet instant je sais pas trop ce qui s’est passé mais on a un peu cafouillé. Emmanuelle nous a dit « vous entrez quand vous voulez« . Dans la petite salle, nous entendions à peine la musique et j’ai cru entendre la musique d’entrée du cortège. J’ai donc fait signe aux enfants d’honneur et demoiselle d’honneur d’avancer, alors que la Bande originale de Pirate des Caraïbes retentissait.

En fait j’ai su que plus tard que c’était pas le moment, mais c’est pas grave. Personne n’a vu le cafouillage. On l’entend juste sur la vidéo du mariage ^^.

Stéphane, notre officiant, a fait une jolie introduction pour expliquer un peu le pourquoi de la cérémonie puis ce fut enfin à nous de rentrer.

Steven est rentré sur la Marche Impériale de Star Wars avec sa maman. Je crois qu’il a donné le ton à ce moment la.

Puis ce fut à mon tour. Pour mon entrée de cérémonie, j’avais choisi « A Thousand Years de Christina perri. » , figurant à la BO de Twilight.

Deux musiques radicalement différentes, pour un couple original, décalé et trés fusionnel. 

La cérémonie s’est déroulée comme je l’avais imaginée. Stéphane a été un officiant absolument parfait. Les textes ont été lu et interprétés par nos amis et  famille à la perfection. Il y a eu de la surprise, de l’émotion. On était un peu comme dans une bulle. C’était véritablement NOTRE moment.

Nos proches ont eu l’air touchés par notre cérémonie. A en témoigner les photos que l’on a pu en retirer, tous ont apprécié.

Après les textes, et pour faire la transition avec la suite de la cérémonie, mon cousin et son acolyte sont venus nous chanter une chanson écrite spécialement pour nous. Un moment inoubliable. Parfait. Juste comme il fallait.

Puis la place a été donnée à l’échange des voeux. A cet instant, ma soeur qui avait mes voeux dans son sac, n’avait pas trop compris – Elle était dans les nuages- un peu comme nous tous. Ouf, elle a finit par les retrouver. Steven, quant à lui a fait le marié tête en l’air. Des semaines que je lui répétais qu’il n’oublie pas d’écrire ses voeux, et à votre avis que s’est t’il passé ? Moment de solitude à l’instant ou il a compris qu’il avait oublié quelque chose. Il a finit par improviser. Plutôt bien ma foi.

Puis est venu l’échange des alliances. Un moment traditionnel et incontournable.

Lors de notre préparation, nous avions lu que pouvait être joint à la cérémonie un rituel. J’en ai trouvé une bonne dizaine mais aucun ne nous ressemblait. C’est finalement Steven qui a eu l’idée du rituel, à notre image, que nous pouvions apporter à ce moment la. On avait prévu au départ un échange de casques de Dark Vador. Au final, faute d’avoir trouvé un deuxième casque à moindre coût, nous avons opté pour un simple échange de sabres lasers. On est geeks ou on ne l’est pas. Un moment qui nous a ressemblé, aussi kitch que mignon, mais incroyablement nous.

La petite phrase improvisée par mon geek et qui est sortie du fond du coeur « Rejoins le coté obscur » a achevé tout le monde. C’était émouvant et drôle à la foi. Pari réussi.

Avant de finir la cérémonie, nous avons souhaité un lacher de ballons. Juste 2 ballons. Pour nous deux. Un lacher prise. Une pensée pour nos anges. Pour ceux qui nous regardent depuis les nuages. Un moment extrêmement émouvant.

Mon papa a clôt la cérémonie avec un texte de remerciements et notre cérémonie s’est achevée sur la désormais célèbre chanson de Pharell Williams « Happy ».

Notre cérémonie était tout ce dont j’avais vraiment rêvé pour cette journée. Même la pluie n’a pas réussi à gacher cette journée. Elle était à notre image. Originale, unique. Si je devais refaire une seule seconde de cette cérémonie, je ne changerais rien ! C’était parfait. Un souvenir indélébile. Juste parfait.

************

Stéphane et Emmanuelle nous ont été véritablement d’une aide précieuse pour le plus beau moment de notre vie :

Vous pouvez jeter un oeil à leur site internet ou les contacter via Facebook. N’hésitez pas, je vous les recommande à 500 % !!

************

Voici 3 de nos textes de cérémonie :

Ils ont été inspirés d’autres textes et réécrits par moi.

La communauté Geek

Le mariage du Geek

Le bonheur est une trajectoire

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Notre cérémonie geek et laïque (2ème partie)

Laissez moi un commentaire !