Un photographe pour notre mariage

Au tout début de notre préparation, lorsqu’il a fallu commencer à prospecter pour des prestataires, nous avons établi des priorités, nous avons fait des choix. C’est ainsi que par manque de budget, nous avons opté pour un buffet froid d’un traiteur familial à moindre coût. Lorsque nous avons abordé la question des photos, tout le monde nous a mis en garde. Le choix d’un photographe se révélait trés important car c’était bien le seul souvenir qu’il nous resterait de notre mariage. Il était exclu pour moi de demander à des connaissances, ou même à une bonne amie de gérer les photos. Je voulais un oeil extérieur mais surtout une personne étrangère au mariage car il était important pour moi que mes invités profitent vraiment de chaque instant du mariage.

Dans nos recherches, nous sommes plutôt tombés de haut sur les tarifs. Tandis qu’un photographe amateur demandait plus de 500 €, les professionnels frisaient les 1300 €. Ceux ci d’ailleurs exposés au salon du mariage en novembre dernier, nous avaient au moins prouvé un chose, que nous devions tirer un trait sur le choix d’un photographe de mariage professionnel.

Capture_decran_2012-05-02_a_16.54.51

En en parlant autour de nous, les gens ne semblaient pas étonnés de ces tarifs. Mini budget super réduit oblige il a donc du fallu trouver un photographe autrement et avec d’autres arguments.

Avec en tout 350 € de budget alloué pour ce poste, la tache s’annonçait vraiment ardue. Contre toute attente, lorsque l’annonce a été passée, nous avons reçu énormément de recommandations de toutes parts « contacte untel, il a fait le mariage du frère de ma belle soeur« , « je connais lui il aime bien la photo« , « telle photographe est super connue, demande lui« . Il a fallu faire le tri entre les professionnels trop chers, les amateurs trop amateurs et les amateurs tout court. Après ce premier tri, je me suis mise à les contacter un par un. « Cherche photographe pour mariage geek semi-sponsorisé« . En gros, tu fais mes photos, je te fais une pub d’enfer !

En quelques jours, les candidatures pleuvaient ! Qui aurait cru qu’il était si simple finalement de trouver un photographe pas cher ?!

Nous avons fait notre choix parmi les clichés et l’émotion que le photographe arrivait à faire ressortir sur ses photos et nous en avons choisi un. Pas sur place, mais néanmoins ami d’une amie, donc ça devait le faire. Amateur ou semi amateur. Graphiste pro. Un artiste assurément.

Nous avions prévu de le rencontrer en janvier, puis en février, puis les mois ont passé et un beau jour, il a fallu quand même se réveiller. Nous étions en juin et il fallait peut être se bouger. Alors que le photographe choisi et reconfirmé en mai, devait me recontacter pour cette sacro sainte rencontre mais sans donner signe de vie, je voyais les jours défiler. Alors que je le relançais une nouvelle fois, je décidais un peu dans l’angoisse de repartir à zéro. Il nous fallait trouver un photographe qui réponde à mes messages et qu’il soit plus aisé de rencontrer avant le jour J, ce qui me semblait quand même assez important.

Un petit coup de poker à 1 mois du mariage, autrement dit comment rajouter du stress à une future mariée déjà complètement angoissée par les détails déco et logistique.

Sur le conseil d’une connaissance, photographe amateur, je me suis mise à contacter un photographe pro, puis deux. Jusqu’à ce que notre officiante de cérémonie laïque vole à notre secours en nous proposant un photographe nancéien avec qui elle avait l’habitude de travailler. Probablement un superman lui aussi car c’était pas la première fois qu’il lui arrivait de sauver un couple d’un photographe peu engagé.

Ni une, ni deux, je lui ai envoyé un message sur Facebook lui expliquant un peu nos enjeux, nos envies, nos souhaits. Le soir même, j’avais un appel sur mon portable et un grand oui. A peine 48h après avoir renoncé au premier photographe qui soit dit en passant aujourd’hui n’a toujours pas donné de nouvelles, nous avions enfin trouvé notre photographe et une rencontre était organisée !

C’est hier soir qu’avait lieu cette rencontre et je dois dire que mon niveau de stress a considérablement baissé après cet entretien. Maniaque du contrôle (je le répèterai jamais assez), j’avais dans la tête le timing serré du jour J et comment caser les photos, ou les faire, comment quoi…. Il a su vraiment nous rassurer, trouver les mots pour m’apaiser et surtout, provoquer quasi immédiatement un sentiment de confiance en lui et ça c’est finalement plus important que tout.

On m’avais dit

 » Un photographe pro ça coute cher » : celui s’adapte et a su nous proposer une prestation adaptée à notre budget

 » Un photographe c’est super dur à trouver  » bah non, la preuve ….

 » Faut rencontrer son photographe au moins 5 fois avant le mariage pour préparer celui ci » En une demi heure, toutes les questions avaient été abordées et nous avions toutes nos réponses.

 » Faut établir l’ordre de passage des gens sur les photos, faut régler ça au millimètre » Non plus, le nôtre travaille au feeling. C’est un photographe sur le vif. Il a l’oeil. Un oeil de professionnel.

« Faut donner leur chance aux amateurs » oui mais faut aussi avoir confiance en eux ….

Et toi, t’as eu quelques péripéties avec ton photographe ? Raconte !

 

T’es curieuse ? Mon photographe tu peux aller y jeter un oeil par ici

Ou ici

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Un photographe pour notre mariage

Laissez moi un commentaire !