Pourquoi tu blogues ?

.

L’un des exercices les plus difficiles qui soit lorsque je parle de mon blog est toujours de le qualifier, le présenter. Je ne peux pas dire que c’est un blog sur les pin-up tant ce monde cohabite avec ma passion de geekette et de blogueuse compulsive. Je ne peux pas parler de geekeries puisque je suis avant tout quelqu’un qui raconte ma vie. Et lorsque j’aurais tendance à répondre que c’est un blog personnel, les gens me regardent et pensent « Tu tiens un journal intime non mais comment tu fais ??« 

.

J’aurais des tas de réponses à donner, des tas de raisons qui me poussent à bloguer. Je pense en tout cas faire ça pour de bonnes raisons. Avant tout pour moi. Parce que ça me détend, que ça me fait du bien, qu’en parfaite égocentrique narcissique, j’aime me mettre en avant et parler de moi. Et surtout parce que j’aime ça. C’est comme une fenêtre ouverte sur le monde. Oui c’est beau les mots, mais encore ?

.

illuminer sa journée

.

Pour le partage, parce que quand on a une passion on aime en parler. Et que quand les gens autour de soi comprennent, lorsqu’ils ressentent des émotions en me lisant, lorsqu’ils se sentent concernés, j’ai l’impression d’avoir prêché une bonne parole, d’avoir été une lueur d’espoir, ou une mignonne distraction à la fin d’une journée peut être pas forcément morose.

(Tout ça finalement fait un peu partie de mon coté narcissique).

.

Comme je l’ai déja dit, j’aime penser que j’ai posé ma patte dans ce monde, que j’ai laissé l’empreinte de mon passage. Peut être que dans 10 ans on ne se souviendra pas de moi ou de mon blog, ou peut être pas ? Peut être que la vie d’une femme tourmentée quelque part aura trouvé du réconfort dans l’un ou l’autre de mes articles lorsque désespérée elle aura tapé ses mots clés sur le net ? Non ?

Et pourquoi je resterais pas moi même, vivante et différente. Qui me lise pensera ce qu’il voudra de moi, tant que le bonheur est à ma porte et non  à des kilomètres.

.

Si internet a été créé au départ c’est pour partager, aider. Se sentir moins seul et faire sauter toute les frontières. Un blog est un outil de ce partage de vie, de maux, de mots. Il aide, il apporte des réponses. Il fait du bien au moral. A celui qui l’écrit, à celui qui le lit.

Le principal à mon sens étant de rester soi même, sans se forcer ni rien s’imposer. Un blog n’est pas une corvée, c’est une passion avant tout. Une belle passion.

.

.

.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “Pourquoi tu blogues ?

  1. je suis tout à fait d’accord ! Quand je parle de mes passions à mon loup d’amour ou mes filles (personnes que je côtoie le plus) je sens bien qu’ils décrochent vite, on a pas les mêmes passions c’est tout.
    Ici on est suivies par des personnes qui aiment nos univers donc qui ont plus de chances d’apprécier le partage =)
    bisous ma puce

    1. Oui c’est agréable cette communauté, ce partage. Que les gens se comprennent.
      Mon homme comprend la passion, mais ne s’y connaît pas toujours…
      La dessus je sais que j’ai de la chance 😉

  2. J’avoue que je suis un peu dans le même cas que toi. Au départ, je pensais avoir un blog diversifié, puis au fil de mes premiers posts, j’ai remarqué que je postais sur la mode assez souvent… Et maintenant, je me rends compte que je ne tiens pas un blog mode. Au final, je n’arrive pas vraiment à le définir non plus… Mais je pense que la plus adéquate des définitions serait de dire que ce blog, c’est moi.
    En fait, je blogue pour partager, échanger et pourquoi pas faire de belles rencontres au fil du temps voilà tout. Je ne fais pas partie de ces gens qui font la course à la popularité, en fait, je cherche juste à échanger avec des personnes qui ont des intérêts communs.
    Je viens tout juste de commencer, et depuis que je suis entrée dans la « blogosphère », j’assiste à un spectacle assez spécial. J’ai comme l’impression que certaines personnes font ça uniquement pour être populaires et postent tout le temps et en continu sur tout et n’importe quoi, comme si leur vie en dépendait. Je pense qu’au final (et même si certain(e)s arrivent à glaner des partenaires et des produits gratuits), on perd en qualité. Le travail est un peu bâclé, comme si il fallait faire les choses vites, peu importe le rendu…
    Enfin bref! Je vais m’arrêter là dans mon roman, je suis tellement bavarde que je pourrais t’en faire un article (pourquoi pas d’ailleurs, c’est une idée intéressante de se demander pourquoi on blogue)!
    A bientôt! <3

    1. C’est exactement ce que je me suis dit toute à l’heure en lisant ton article sur Twitter. Tiens cette blogueuse est comme moi. Elle est passionnée, diversifiée, son blog c’est elle c’est son univers. C’est exactement pareil pour moi.
      Mais quand on me pose la question « C’est un blog de quoi ? » — Euuuuh un blog de …. moi ? » Ca fait un peu narcissique non ?
      Si tu fais un article la dessus, je serais curieuse de le lire…

      1. J’avoue que pour le coup, on a vraiment pensé pareil. Et d’ailleurs, c’est plutôt rassurant!
        Mais sincèrement, je l’ai mis dans mon article et toi dans le tiens: « on est tous narcissiques ». Ce n’est pas un hasard.
        Je pense qu’il n’y a pas de mal à dire que ce blog c’est toi. Les gens l’apprécient justement parce que c’est TOI! Tu as une identité, tu n’es pas comme tout le monde, et c’est ce que les gens recherchent (enfin je crois). Quand on me demande de quoi je parle sur mon blog, j’ai tendance à dire que je parle de ce que j’aime ou de tout et de rien.
        Donc pour moi, être narcissique, tant qu’on ne tombe pas dans le mythe de Narcisse à proprement parler, ce n’est pas un mal. Il n’y a rien de prétentieux à dire « j’ai laissé une empreinte de mon passage » pour reprendre tes mots. Au contraire! C’est affirmer, assumer et confirmer que tu as une personnalité qui a pu marquer les esprits. Et qu’ils aient été 5, 50 ou 5000 à te lire n’a pas d’importance, au moins tu auras partagé avec des gens qui pensent comme toi! =)

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi! Mon blog est pour moi une façon de partager, ce que je vois, ce que je vis, ce que j’aime. Et si ça me permet de faire de belles rencontres, tant mieux!

Laissez moi un commentaire !