Premier stage de burlesque !

Stage effeuillage burlesqueJ’avais eu vent de l’évenement par Melissa sur Facebook. Un stage d’effeuillage burlesque, ou comment réveiller la pin-up qui sommeille en moi ! J’ai aussitôt sauté sur gmail pour m’inscrire alors que ça faisait à peine 10 minutes que j’étais levée. Un stage comme ça j’en rêvais. Et sur Nancy, aussi rare, obligé il fallait que j’en soit ! J’ai envie de dire « Anna Bogen a réalisé mes rêves ». Et Mélissa avant elle …

J’ai attendu le moment avec impatience, imaginant alors comment j’allais m’habiller, me maquiller. Quelles chaussures j’allais bien pouvoir porter.

Dress code : féminine et sexy. Jupe ou robe, escarpins et bas + porte-jarretelle. Ah oui … et des gants.

C’est une facette de ma personnalité que trés peu de gens connaissent. Je suis coquine, j’aime la séduction et avant tout me sentir belle. Je n’ai pas hésité à m’inscrire à ce stage seule. Personne de mon entourage ne partageant cette passion que j’ai pour le « être sexy et bien dans son corps ». J’assume mon corps, ma sexualité et mon coté « coquine ». Si vous saviez …

Aujourd’hui, maquillée d’un trait d’Eye liner et d’un rouge à lèvre rouge vif, coiffée d’une barrette à plume et habillée sexy comme il faut, je me suis rendue à ce stage. En fait ce qui est bizarre c’est que bien que je sois aussi libérée dans l’intimité, je reste toujours d’apparence timide devant les autres. Ce qui pourrait expliquer que je choque quelque fois par mon franc-parlé. Steven a lui même été étonné, « ne me croyant pas comme ça ». Avec les autres filles, toutes aussi sexy les unes que les autres, j’étais toute timide. Au fond de moi j’aurais voulu me lacher, me montrer sous ma vraie personnalité, mais je sais pas pourquoi j’y suis pas arrivée.

Après une petite présentation des 3 prochaines heures, de chacunes d’entre nous, petit échauffement sexy. Avant de passer aux choses sérieuses. Rien de vulgaire. J’ai appris à marcher de manière sexy avec des talons, en remuant le popotins et tout et tout. J’ai été perturbée au début par le miroir. J’aime pas me voir dans un miroir, je me trouve grosse, pas belle et tellement peu gracieuse ! En fait au début j’évitais de me regarder. Anna nous avait dit « Les complexes ils passent pas la porte, aujourd’hui on est toutes des bombes, toutes aussi belles les unes que les autres et le miroir est notre ami.  » Démarche avec des talons donc, B-a-ba de la fille sexy, pin up par excellence. Pas de jambes écartées, on se tient droite et la tête haute. ON est belle, il n’y a que nous, les gens se retournent parce qu’on est la. Démarche gracieuse et non d’éléphant. Si on arrive pas à marcher avec des talons, on prend petit et on essaye pas de faire la belle avec de hauts talons. Les mains et les bras en pose « sexy ». Pas de nonchalence, pas de bras balants, c’est moche.

Au programme de l’après midi, petit cours d’effeuillage. Apprendre à retirer ses gants, être séduisante et donner envie. Savoir retirer ses chaussures et s’improviser sur pointes. Savoir retirer ses bas. Adopter l’attitude pin up et se sentir belle. Savoir improviser, faire le spectacle et trouver son personnage. Timide ou tigresse. Et se trémousser autour d’une chaise en mettant en avant ses plus beaux atours.

Finalement ce miroir j’ai fini par l’apprivoiser. Toute débutante, j’ai bien sur quelques lacunes et petits trucs à corriger mais ça m’a plu. Avant tout je me suis sentie bien dans ma peau et dans mon corps. Et même si j’ai montré un bout de cuisse ou un bout de fesse c’est pas grave, on était toutes belles cette après midi. Pas de complexes !

Une étudiante a d’ailleurs filmé et pris des photos pour un dossier sur le burlesque. On devrait finir sur le site d’une Université, je sais pas quand ni laquelle mais finalement ça ne me fait pas peur.

Des stages comme celui ci, Anna Bogen en fera un par mois. Chaque mois à apprendre de nouvelles choses sur l’éffeuillage, chaque mois, une journée sans complexes à être sexy juste pour soi. J’ai bien l’intention d’y retourner. Ca m’a beaucoup plu. Et y’a pas qu’à moi ….

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 thoughts on “Premier stage de burlesque !

  1. Pingback: Soirée BURLESQUE KARAVAN 4 | Les pin-uperies de Bountynette
  2. Pingback: Les pin-uperies de Bountynette » Anonyme ou assumée ?
  3. Tiens je n’avais jamais entendu parler de ce genre de stage, ça me plairait bien, ça doit pas mal aider pour la confiance en soi. J’apprends à danser et peut-être que j’oserai tenter l’expérience 😉

    1. C’est génial. je ne te conseillerai qu’à 300% d’essayer et de te lancer. Ca fait un bien fou 😉

  4. Pingback: Je ne suis pas celle que vous croyez #2 : 1ère partie …
  5. Oulà… j’aurais du mal, moi, avec ma taille 44 bien tassée et mes chevilles bousillées (je ne peux pas porter de très hauts talons sans avoir un mal de chien). Mais l’essentiel, c’est de s’amuser 😉

Laissez moi un commentaire !