Rencontrer des gens grâce au réseau « Mes Bonnes Copines »

Ces derniers jours, je n’étais pas vraiment dans mon assiette. Le décollage de mon activité qui peine un peu beaucoup influe beaucoup sur mon moral. Financièrement c’est catastrophique, et dans mon couple c’est Bagdad. Autant dire que toutes les conneries et blagues du monde n’auraient pas suffit à me redonner le sourrire.

Mardi, j’ai subit un lavage de cerveau (il va m’en vouloir de dire ça comme ça lol, je plaisante, LOL), parfaitement orchestré par Gourou Julien (comme il aime s’appeler), un ami d’enfance (avec qui on allait au catéchisme ensemble !) qui m’a repris en main, en me posant les questions telles qu’elles doivent être posées, ou en tout cas, telles que je dois me les poser. Quel est mon but ? Quelles sont mes priorités ? POURQUOI ai-je baissé les bras ? 

Concrètement, je ne sais plus ce que je dois faire, entre sauver mon couple à la dérive, trouver des solutions à mes problèmes financiers (qui sont liés à mon couple), et me battre pour sauver mes rêves.

Tous les conseils du monde ne seraient pas suffisants pour m’aider à prendre une décision, que personne ne peut prendre pour moi.

J’ai eu tendance à vouloir m’isoler, j’ai décliné une invitation, j’ai failli en décliner une autre. Je suis pas dans mon assiette et il y a une chose que je ne veux pas faire c’est emmerder les gens avec mes problèmes et aller pleurer partout. Vous allez me dire que c’est un peu ce que je fais ce soir en venant pleurnicher sur mon blog. Eh ben non, ce que je viens vous raconter ce soir est finalement assez positif.

Non je n’ai pas encore pris de décision, mais j’ai une certitude : je n’ai pas envie d’abandonner mes rêves. 

Ce soir, j’ai participé à la seconde rencontre IRL des BonnnesCopines de Lorraine. (bon pour elles c’est la troisième). Le réseau MesBonnesCopines est un réseau féminin d’entraide. Il fonctionne sur le principe du coup de pouce. En gros, tu es douée pour quelque chose, tu proposes tes services aux autres bonnes copines gratuitement. En échange tu reçois des « remerciements », et tu peux bénéficier de coup de pouce des autres Bonnes Copines.

C’est un réseau qui existe depuis pas mal de temps et beaucoup de femmes y sont inscrites. Je l’ai découvert il y a donc environ un mois en tombant par hasard sur un article écrit par une blogueuse Nancéeienne. J’ai trouvé le concept sympa, et souhaitant contribuer à ma façon au réseau, j’ai proposé et répondu à mes premiers coups de pouce. La première rencontre a eu lieu il y a un mois et ce soir nous nous sommes retrouvées même endroit, même heure, pour partager un verre et papoter entre femmes.

La première rencontre a été une sorte de coup de foudre. C’était pour moi la première fois que je me rendais dans un bar pour rencontrer d’autres femmes, et me faire de nouvelles copines. J’étais carrément super angoissée. Ca s’est passé tellement bien que j’ai renouvellé l’opération une seconde fois.

Ce soir, 2 nouvelles personnes se sont jointes à nous. Nous avons papoté, de choses et d’autres, et constaté que nous ne nous sommes pas rencontrées toutes par hasard. Ce soir, j’ai parlé de mon activité comme j’ai jamais réussi à le faire. Avec passion. Et à constater que ce que je fais est utile, inspirant, courageux. De répondre aux questions telles que « et pourquoi ce domaine ? Et pourquoi avoir décidé de changer de vie ? » m’a rappelé pourquoi je l’avais fait, pour quelles raisons j’étais en train de morfler, et pourquoi je devais me battre.

Lors de notre prochaine soirée, je vais présenter mon activité en proposant une vraie réunion sextoys, et force est de constater qu’elles attendent toutes la soirée avec impatience. J’ai déja hâte de les revoir, car je pense qu’il y a de vraies amitiés qui sont en train de naître !

Rendez-vous sur Hellocoton !

One thought on “Rencontrer des gens grâce au réseau « Mes Bonnes Copines »

  1. Ton article me parle, car à chaque fois que j’ai été découragée j’ai eu quelque chose, une conversation ou un évènement, qui m’a rappelé pourquoi je me suis lancée et pourquoi ça vaut la peine que je continue. Comme tu le dis, il faut se battre pour ce qui nous tient à cœur !

Laissez moi un commentaire !