Rêve de célebrité

Je suis sur la blogosphère depuis 6 ans. J’ai découvert la passion de l’écriture, la passion du bloging. Comment mettre ses articles en évidence, comment faire un joli blog. J’aime être lue, avoir l’impression de laisser ma griffe dans ce monde. J’aime à penser que je suis quelqu’un sur le Web. De ce surnom qui m’est venu tout naturellement de mon chat, Bounty, je suis devenue quelqu’un.

J’aime taper « Bountynette » sur Google et voir que dans le web j’existe un peu partout. Enfin presque, car je partage la vedette avec une autre Bountynette du web, qui est elle, est une pro du scrapbooking. Enfin, ça va, c’est pas comme si le surnom était catalogué « chaudasse et fétichiste« , la je le crierai pas sur tous les toits.

Alors je me lance des fleurs, je me félicite pour mon référencement, pour mon écriture, en me disant que je pourrais écrire un bouquin sur cette aventure bloguesque et être publié dans toutes les langues, et vivre de mes publications….

Hum …

En fait, euh … non. Je ne suis célèbre que pour ceux qui me connaissent ou qui connaissent le surnom. Les quelques 30 visites par semaine sur mon autre blog provenant du mot clé « Bountynette » tapé dans Google, ne sont que quelques amis qui ont probablement la flemme ou l’impossibilité de mettre mon blog dans leurs favoris. Les autres ne sont la que par hasard. C’est déjà pas mal.

Même si je prétend (mais c’est vrai) avoir fait un blog avant tout pour moi (en tout cas c’est à 300% vrai pour mon journal), je ne nie pas vouloir un peu de gloire et de reconnaissance. Quand je vois certaines blogueuses, publiées dans plusieurs langues, tellement populaires qu’elles pourraient certainement vivre de leur blog, je les envie. Quoi pas vous ?

Je rêve d’être contactée par des marques, qu’elles me supplient de faire du sponsoring, que je publie de vrais beaux articles pour elles, et qu’ensuite toutes les rédacs des grands magazines féminins me citent dans leur articles ….

Hum …

gloire

Non mais sérieux faut que j’arrête de rêver. En fait la réalité est bien trop loin de tous ces rêves de gloire. 20 fans sur ma page facebook, 63 abonnés sur Hellocoton, 82 followers sur Twitter (dont 80% n’ont jamais mis les pieds sur ce blog), je suis loin d’être une blogueuse populaire.

Mais que je me rassure toute seule. Je n’ai qu’à taper « Bountynette » dans Google et je verrais  que Google lui il me connaît. C’est toujours ça de pris pour mon égo …

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Rêve de célebrité

  1. Je viens de lire ton article et la fin m’a interpellée car je me suis reconnue : 11 fans Facebook, 20 abonnées Hellocoton et 44 suiveurs sur Twitter et pourtant, ces personnes ne commentent jamais mes articles sur le blog et je doute même qu’elles me rendent visite de temps en temps…..
    Et comme toi, j’envie (je sais, ce n’est pas joli, joli lol lol) celles qui disent vivre de leur blog…
    Bonne soirée.

  2. coucou je viens de lire ton billet et voilà je cherche aussi ma place mais je veux être avant tout une blogueuse fidéle et je crois que je m’en sors pas trop mal et j’adore lire les billets des autres voilà bountynette une fan de plus bonne soirée

Répondre à a Annuler la réponse.