SpreadMe : C’est fini ?

Je vous ai saoulé avec ça pendant des jours, je vous dois donc des explications. Souvenez vous, SpreadMe c’était LA promesse d’une SUPER communauté sur laquelle j’avais rencontré plein de supers blogueuses. C’était LE forum ou je suis devenue modératrice. C’était LA campagne de relance, LE concept à la mode, qu’il fallait surtout surtout essayer. Quoi t’es blogueuse et tu connais pas SpreadMe ? Nan mais allo quoi ! 

Spreadme

Alors qu’est ce qui s’est passé ? Pourquoi tous les liens ont t’ils disparu de mon blog ? Pourquoi mes articles sur le sujet ont t’ils disparu ?

En fait, en début de semaine, en plein milieu de la campagne « coup de poing » ou on a spammé, buzzé pour vous faire venir absolument sur le forum, je me connecte pendant ma pause sur le forum, pour voir ce qui s’y passe. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvre un post destiné aux modératrices du forum intitulé « Fermeture de la plateforme« . Un message du fameux Eddy indiquant qu’il va intégrer la nouvelle plateforme de blog qu’il prépare à la plateforme déja existante, et qu’il va prendre en compte les remarques de chacune des personnes. Et que pour ça, il a besoin de fermer la plateforme. Je lui répond immédiatement, ok, combien de temps ? Je lui dit qu’il faut qu’il prévienne tout le monde quand même. En réalité, je ne m’attendais pas à ce qu’il me réponde qu’il en aurait pour 3 mois. Je m’attendais à une heure ou deux au plus, la maintenance, rien de grave, c’est normal.

Je suis restée quoi. Les larmes me sont montées, je me suis sentie abandonnée. En réalité je sais pas exprimer ce que j’ai ressenti à ce moment. Je me suis réellement investie pour relancer cette communauté. J’ai spammé en mon pseudo, mon twitter, mon facebook. J’ai perdu des abonnés, à force de ne parler que de ça. Nous avons organisé une réelle campagne de publicité en notre nom à toute, ou nous avons mis de coté notre blog pour SpreadMe. Emeline, Farah et DIY, les autres modératrices du forum ont organisé des concours, promis des mises en avant, publié une revue téléchargeable sur laquelle elles ont passé des heures. Un concours était en préparation à nouveau pour faire gagner des cadeaux aux membres de SM pour les remercier.

2 heures à peine plus tard, en pleine après midi le site était fermé. Sans aucun message sur le forum à l’intention des membres, avec un unique message sur la page Facebook pour prévenir du retour prochain de SpreadMe avec plein de nouveautés. Un tout petit remerciement aux modératrices et un lien en page de maintenance vers notre blog. Un coup de tête de la part de son créateur qui a mis en colère tout le monde. Tout ceux qui se sont investis, se sont sentis trahis, utilisés.

SpreadMe

L’administrateur du site n’a pas compris le vent de colère et de protestation qui a soufflé sur son site. Nous avions réussi à relancer le forum, à relancer la plateforme. Des gens découvraient, s’inscrivaient, publiaient. Avec cette fermeture, nous avons perdu toute crédibilité envers nos propres abonnés. Et nous avons d’ailleurs également perdu toute confiance, en SpreadMe.

La suite ?

SpreadMe n’existe plus. La totalité des publications de la page Facebook a été supprimée dans la nuit suivante, nos droits d’administration avec. Certaines blogueuses ont été bloquées. La page de maintenance du site qui promettait le retour de la communauté, s’est transformée en une page, promettant un nouveau site, une plateforme de blogs, sur laquelle Eddy travaillait en parallèle. Fini le concept du donnant-donnant entre blogueuses, fini le concept du partage et de l’échange, fini l’entraide entre blogueuses et la découverte de supers blogs.  Les blogueuses qui ne se sont pas connectées ce mardi en raison de leur vie perso ont découvert un site différent. Tout a disparu, comme si rien n’avait existé. Comme si on avait rêvé cette communauté et qu’on se réveillait. Evidemment, SpreadMe est intelligent dans sa faiblesse, il a conservé tous ses abonnés. La page facebook qui au début de la campagne comptait  moins de 10.000 fans, en était ce mardi à 21.000. Utilisés vous dites ? En tout cas, moi je n’en fait plus partie.

Ce qui me met en colère dans tout ça c’est que notre travail de publicité pour la plateforme de partage et la communauté va servir à un tout autre site qui n’a rien à voir. D’accord SpreadMe c’est sa marque, d’accord il fait ce qu’il veut avec sa marque, mais je trouve ça pas honnête surtout envers nous.

Dans ma recherche d’images pour cet article, je suis tombée sur le site internet du webmaster et ce que j’y ai trouvé m’a complètement refroidie. Nous avons été clairement utilisées afin de générer du « backlink » pour SpreadMe et tout cela dans une stratégie de communication. Le webmaster qui me paraissait honnête, timide et à l’écoute, m’apparaît aujourd’hui comme froid, professionnel et surtout très malin.

Et pourtant au départ, sa plateforme de blogs était prometteuse. On lui a donné nos avis, nos suggestions. On était censés la tester. Il est clair que je n’irai pas ouvrir un blog sur celle ci. Selon moi, la décision de fermer un site du jour en lendemain, d’un coup de tête sans en avertir personne ou presque n’engendre pas la confiance. A moins que vous soyez prêts à vous lancer et à perdre tout votre travail sur le coup de tête de l’administrateur du site ?

SpreadMe c’est fini ? Oh oui et bien fini en ce qui me concerne ….

EDIT :

Les anciennes de SpreadMe ont ouvert un forum. On s’est toutes retrouvées la bas.

Rejoins nous ! 

http://generationblogueuse.forumactif.org/

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 thoughts on “SpreadMe : C’est fini ?

  1. Un petit message depuis mon portable, je trouve ça abusé d’avoir tout fermé comme ça ! Oui ils vous (nous) a utilisées!
    Ouf on a fait de belles rencontres
    Il faudrait un nouveau forum rien que pour nouuuuus

  2. Je me suis aussi désabonnée de SpreadMe un peu partout (FB, Twitter…). Je n’étais sur la plateforme que depuis une dizaine de jours, suite à ta campagne très efficace, et je trouvais le concept vraiment super. J’imagine combien tu as pu être touchée. Je prépare aussi un petit retour sur le sujet dans ma « revue de la semaine », non pas pour cracher sur le développeur, mais pour prévenir les futures blogueuses car quelqu’un qui ferme tout un site sur un coup de tête peut très bien recommencer et je n’ose imaginer l’horreur de perdre son blog du jour au lendemain.

    1. C’était également mon but. Perdre un blog je n’imagine même pas ma réaction !!

  3. très bon cet article !
    Perso j’ai eu un coup de colère féroce mais en te lisant d’un coup c’est devenu clair : depuis le début ce qu’il cherchait c’était de la pub gratos pour son truc d’hébergement de blogs c’est trop clair.
    C’est un malhonnête qui nous a bien arnaquées.
    Je cesse tout lien avec spread perso.
    Adios

  4. Je voulais répondre sur Twitter mais je vais le faire ici . Je le répète une dernière fois, la seule chose qui m’ai faite abandonner c’est vos insultes. Vous vous sentez trahies parce que je voulais de bonne foi reprendre au plus vite le développement et réorganiser toute la plateforme ? Comment moi je dois prendre d’être trainé dans la boue au 1er faux pas alors que je développe depuis février ce projet, j’y ai passé plus de 1000h de développement dessus, j’y ai mis de l’argent , et en quelques secondes tout le monde oublie cet investissement personnel ? Y’a de quoi donner envie de tout envoyer valser. S’il n’y avait pas eu toutes ces insultes une solution aurait pu être trouvée, j’avais proposé à Emeline de basculer le forum sur un sous-domaine le temps du développement. Tu crois que j’ai bossé nuit et jour sur SpreadMe pour récolter des backlinks et des likes ? Tu devrais te renseigner sur le métier de SEO avant d’écrire de telles bêtises. D’une les backlinks ne servent plus à rien car j’ai viré tout le contenu sans faire de redirection 301, de deux un backlink est lié à un mot clé, qui lui même était le titre de chaque article partagé, donc dans le cas d’une plateforme de blogs on est loin niveau pertinence du mot clé (et de toute manière le contenu est supprimé) et enfin ce n’est pas vos publications qui ont constituées la base de fans FB mais mes propres campagnes de publicité que je continue pour preuve d’alimenter. Donc bon la théorie du grand manipulateur… ça frise la calomnie et j’en ai vraiment plus qu’assez. Je sais d’avance que ce commentaire n’attirera que la haine, personne n’a été capable de tempérer à se disant qu’il y avait eu des erreurs des deux côtés. Moi en tout cas j’en ai terminé avec les projets communautaires, j’en suis dégouté à vie. Merci les filles pour votre tolérance et votre capacité à oublier en quelques secondes tout ce qu’une personne a pu faire de bien et d’utile. Beau reflet de la société…

    1. moi, ce qui me dérange c’est de ne pas avoir envoyé de mails d’info à tout le monde !!
      Eddy avait dit qu’il y aurait des perturbations……mais à ce point là…..
      enfin bref…..
      bises.

  5. Pas cool en effet, j’étais en vacances pendant 3 semaines et ne mettais pas trop reconnecté à l’ordi depuis la fin de semaine dernière.
    J’ai voulu aller discutailler sur le fofo, mais plus rien … Plus de fofo, plus de spreadme …

    Heureusement qu’Emeline était pour me dire de vous rejoindre sur le nouveau fofo de génération blogueuse :p

  6. Spreadme était devenu mon endroit favori, ou je pouvais retrouver des créatrices et des bloggueuses avec qui j’avais tisser des lien..
    Du jour au lendemain il n’y avait pas de forum, on avait tout perdu..
    Je suis vraiment déçu que ce merveilleux projet tombe à l’eau pour laisser place à une énième plateforme de blog..
    Merci pour cet article, je me demandais ce qu’il se passer justement, vu que personne n’a eu de nouvelles…
    Bye 🙂

    1. Coucou Lisa
      Je t’invite à nous rejoindre sur « http://generationblogueuse.forumactif.org/ »
      On s’est toutes retrouvées la bas !
      Bises

Laissez moi un commentaire !